Questions orales
Questions orales

La grève au Petit-Château

Monsieur le Secrétaire d’État, le personnel du centre d’arrivée de demandeurs d’asile et des bénéficiaires de l’accueil – le petit Château à Bruxelles – est en grève ce lundi 18 octobre. La survenance d’une série d’évènements a engendré une surcharge de travail considérable au détriment du bien-être des travailleurs de ce centre. Les restrictions sanitaires liées à la Covid qui limitent les places, les inondations des 14 et 15 juillet dernier qui ont détruit une série de locaux ainsi que la réadmission de familles afghanes suite à l’opération Red Kite, n’ont, en effet, fait qu’aggraver une situation qui était déjà précaire faute de vision à long terme par votre prédécesseur.

Aide financière octroyée par la Croix-Rouge de Belgique à certains sinistrés

Aujourd’hui, je découvre avec stupeur un document de la Croix-Rouge de Belgique distribués en toutes-boîtes dans des communes sinistrées proposant une aide financière pour les personnes sinistrées mais attention, seulement pour les personnes percevant des allocations sociales, de remplacement ou bénéficiaires de l’intervention majorée. Pour cela, les personnes sinistrées concernées doivent prendre contact avec le CPAS ou la Croix-Rouge et cela à condition que le CPAS de la commune ait signé une convention avec la Croix-Rouge.

Problèmes de sécurité dans le carré à Liège

Une enquête est en cours et trois personnes ont été arrêtées. Elles sont suspectées d’avoir enlevé puis frappé et dépouillé au moins six jeunes. Il y a également, eu deux tentatives de kidnapping. Parallèlement à cela, des fake news et des rumeurs circulent actuellement sur les réseaux sociaux.

Inondations : Des réponses transparentes pour et au nom des sinistrés !

Des réponses, des explications, et pas un jeu de ping pong entre les niveaux de pouvoir pour se renvoyer la balle des responsabilités. Des responsabilités, il y en a, aussi au niveau fédéral, il faut les constater et pouvoir tirer les conséquences et leçons de ces dernières!

La rénovation urgente du palais de justice de Verviers

En effet, il avait été, un moment donné, question d’un souhait de votre part que les activités soient rassemblées à Liège, ce qui, naturellement, allait totalement à l’encontre, non seulement de la qualité du service aux justiciables, vu le périmètre à couvrir pour des communes comme Lierneux, Stavelot ou Spa-Malmédy, mais aussi à l’encontre des déclarations de justice de proximité qui vous aviez encore énoncées le 21 septembre dernier.

Suicide forcé suite à des faits de harcèlement

Madame la Secrétaire d’Etat, Vous n’êtes certainement pas sans savoir que depuis un certain temps, un phénomène dramatique sévit, à savoir le “suicide forcé”. Il s’agit généralement pour une jeune femme, une jeune fille de se rendre à un rendez-vous, tout ce qu’il y a de plus normal. Mais sur place, d’être attendue non pas par un seul homme comme prévu mais par plusieurs hommes, d’être violée avec vidéo à l’appui qui sera ensuite diffusée sur les réseaux sociaux jusqu’à ce que ce harcèlement insupportable pour la victime la pousse au suicide.

La sanction disciplinaire infligée au numéro 2 de la police fédérale dans l’affaire Chovanec

Monsieur le président, madame la ministre, la presse a fait état de la sanction disciplinaire infligée à M. Desenfants dans le cadre de l’affaire Chovanec. Cette sanction porte sur une réduction de salaire de 10 % pendant deux mois puisque vous auriez jugé, avec votre homologue de la Justice, que le principal intéressé n’en aurait pas fait assez. Il s’agit d’un revirement important de la situation dans la mesure où M. Desenfants est venu en commission de l’Intérieur clamer son innocence et répéter à plusieurs reprises le fait qu’il n’avait pas été mis au courant des faits et principalement de la vidéo.

Payer pour se rendre sur les chantiers! Inacceptable et discriminant pour les ouvriers!

Je suis complètement abasourdie par cette pratique administrative injuste…Mercredi en Commission Finances à la Chambre, j’interrogeais encore une fois le ministre des finances sur le fait que les ouvriers de la construction sont tenus de payer une ATN (Avantage Toute Nature) pour l’utilisation des véhicules de l’entreprise pour se rendre sur les chantiers, des véhicules utilisés seulement à des fins professionnelles et durant les heures de travail.