Articles
Articles

Parce que la vie est plus forte…

Soulager la souffrance, accompagner la douleur, prodiguer des soins, poser les gestes thérapeutiques justes, tout cela dans une ambiance proche de films de sciences fiction qui tournent à l’horreur, voilà le quotidien de celles et ceux qui chaque jour, chaque heure, chaque minute tentent que la vie soit plus forte. Et elle l’est dans une immense majorité des cas même si nous avons tous une pensée pour celles et ceux qui ont été emportés par ce virus, une pensée aussi profonde pour leurs proches, leur famille qui n’auront pas eu en plus l’occasion de leur rendre un dernier hommage comme ils l’auraient souhaité.

Coronavirus – Prenez soin de vous et des autres

Apprendre à danser sous la pluie tout de suite car l’urgence impose que toutes nos forces soient dédicacées à une lutte sans faille contre le virus : budget et mesures pour le soutien aux hôpitaux, à l’approvisionnement en masques, protections et médicaments, soutien à tout le personnel soignant à l’hôpital et à domicile, soutien au secteur économique lourdement impacté, soutien aux travailleurs, au secteur associatif, et une attention particulière aux plus vulnérables qui sont davantage fragilisés par cette crise. Pour ce faire, nous avons voté la confiance au gouvernement, soutenu les pouvoirs spéciaux et voté toute une série de mesures de soutien notamment aux indépendants.

Taxer les GAFA pour alléger l’impôt sur le travail et sur les PME : l’espoir est permis.

L’égalité devant l’impôt est un principe démocratique fondamental. Pourtant, la mondialisation, avec la libre circulation intégrale des capitaux, rend son application effective de plus en plus difficile. Les multinationales notamment jouent des différences de taux de taxation en logeant leurs profits taxables dans des pays à faible taxation dans lesquels ils exercent une activité purement virtuelle. Le cas échéant, les profits transitent par des paradis fiscaux, histoire de brouiller les pistes et d’échapper à tout contrôle. Il en résulte par exemple au Luxembourg, selon la Commissaire européenne Vestager, qu’Amazon paie 9% d’impôts sur ses profits alors qu’une PME luxembourgeoise sera taxée à 23 %. En d’autres mots alors que la pression taxatoire est maximum sur les entreprises locales, les multinationales, en particulier les GAFA, dont les profits sont très largement plus élevés, souvent en raison de leur position de monopoles ou d’oligopoles, échappent à l’impôt.

Le temps de la résignation nous est désormais interdit

L’Humanisme est la forme la plus avancée de la pensée européenne, celle qui fait se rejoindre l’héritage, chrétien, de l’Evangile et l’héritage, laïc, des Lumières. L’Humanisme fait de l’homme – et de la femme – la mesure de toute chose. Il ne voit le progrès que là où les personnes de toutes conditions et de toutes origines, trouvent de nouveaux moyens, de nouvelles ressources pour faire avancer la cause de la justice dans la société et celle de la liberté pour chacun.

Taxation des GAFA : l’exemple français

Je vous livre un article sur un sujet tout à fait légitime sur lequel je travaille au parlement fédéral, j’ai, lors de la précédente législature, fait la proposition de taxer les géants du numérique, celle-ci a été refusée. Cependant, c’est avec détermination et conviction que j’ai à nouveau déposé le texte en Belgique en ce début de nouvelle législature. La France est un exemple à suivre, nous ne devons pas laisser se poursuivre cette concurrence déloyale entre les secteurs numériques et non-numérique. Pourquoi les entreprises numériques payeraient-elles moins de taxe?

Prestation de serment à la Chambre des représentants

« Je jure d’observer la Constitution. Ik zweer de grondwet na te leven. »
Toujours un moment d’émotion de prêter serment à la Chambre , la 2 eme fois pour moi.
Et un symbole fort pour marquer notre désapprobation aux idées racistes et xénophobes .
Merci à vous tous qui m’avez soutenue, encouragée , aidée dans ce parcours que vous savez difficile mais terriblement passionnant.
Vous pouvez compter sur moi.