Question orale au Ministre de la justice relative à l’augmentation de faits de violences familiales durant le confinement-Mesures prises

08/04/2020

Monsieur le Ministre,

Nous le craignions et la réalité est là. Le nombre d'appels pour plaintes de violences intrafamiliales a grimpé de 25 à 30 % depuis le début du confinement. Ces appels sont de plus inspirés par une réelle urgence dans les réalités des faits.

Vous avez annoncé qu'une CIM violences intrafamiliales se déroulerait ce jeudi 2 avril 2020.

Nous apprécions cette initiative et attendons avec impatience les mesures qui seront prises pour protéger les personnes les plus vulnérables au sein des familles et cela malgré les règles de confinement.

Monsieur le Vice-Premier Ministre

Quels ont les constats de la CIM sur les violences intrafamiliales de ce 2 avril ?

Quelles sont les mesures qui ont été décidées et comment seront-elles suivies de faits concrets ?

Je vous remercie.

Lire la réponse dans le compte rendu de la séance de commission

23/02/2021

Le palais de justice de Liège

23/02/2021

Le pillage du monument grec du Mémorial Interalliés de Cointe

11/02/2021

La non-inscription du subside NAPAP dans le budget des zones de police et ses implications

10/02/2021

Question orale à la Ministre de l'Intérieur sur les violences intrafamiliales durant le confinement

14/01/2021

La délivrance des copies des dossiers classés sans suite

08/12/2020

Vanessa Matz au ministre sur le remboursement des médicaments contre la migraine

08/12/2020

Question à la Ministre de l'Intérieur et Réformes institutionnelles sur les défibrillateurs

02/12/2020

Question au ministre de la justice sur L’appel de Monsieur Luc Hennart à s'insurger contre les mesures liées au coronavirus

02/12/2020

Question au Ministre Gilkinet relative aux vols de repositionnement entre les aéroports de Maastricht et de Liège-Bierset.

10/11/2020

Question de Vanessa Matz à Annelies Verlinden Ministre de l'Intérieur et Réformes institutionnelles) sur Les violences intrafamiliales en période de COVID-19