Question d'actualité en séance plénière concernant "La grève à la SNCB

19/12/2019

Vanessa Matz (cdH): Monsieur le ministre, les conditions de travail des cheminots sont parfois très compliquées. Le témoignage anonyme d'une accompagnatrice de trains ce mercredi dans La Libre est assez édifiant à ce propos. Les économies drastiques imposées par votre gouvernement ne sont pas de nature à améliorer la situation.

En particulier, le projet pilote de shift de prestations en cabines de signalisation pose d'énormes problèmes en termes de sécurité et va à l'encontre des recommandations de la commission d'enquête Buizingen et du jugement rendu début décembre. Ces travailleurs sont des humains, pas des robots infaillibles! Demander une vigilance de chaque seconde durant douze heures fait peser sur leurs épaules une responsabilité gigantesque.

Monsieur le ministre, comptez-vous laisser poursuivre sur cette voie, au détriment de la sécurité des usagers et du personnel? 

Enfin, selon la CGSP Cheminots, le patron d'Infrabel aurait négocié un bonus de 8 % pour assurer les affaires courantes de la société, en attendant un gouvernement de plein exercice qui pourra lancer la procédure de renouvellement ou de remplacement. Confirmez-vous cette information? Pensez-vous que cette demande soit de nature à rendre le dialogue social plus serein?

Minister François Bellot: Collega's, dankzij het personeel dat aangaf vandaag te willen werken, heeft de NMBS in overleg met Infrabel een alternatief vervoersplan uitgewerkt. Volgens dat vervoersplan rijden de helft van de IC-treinen, ondanks de staking. Ook een derde van de Ltreinen en van de S-treinen rijdt. De gegarandeerde dienstverlening werkt dus. Pendelaars, studenten en toeristen kunnen dus de aangekondigde dienstverlening genieten.

Avant la loi sur le service garanti, un jour de grève, quel que soit le nombre de grévistes, il y avait zéro train. Aujourd'hui, avec le service garanti, il y a du service ferroviaire sur toutes les lignes. Comme je vous l'ai dit, tous les trains ne roulent pas mais le service annoncé hier, 24 heures avant la grève, est assuré. Aujourd'hui, tous ces trains roulent.

Le but de la loi sur le service garanti était de rétablir un équilibre entre le droit légitime à la grève et le droit tout aussi légitime au travail.

Je souhaite qu'après cette journée de grève, la concertation reprenne au plus vite et qu'un accord puisse être trouvé entre les différentes parties. Je suis fondamentalement un défenseur du dialogue, de la concertation sociale et du service public.

Het is niet met stakingen, dat wij een sociaal conflict zullen oplossen. La SNCB doit impérativement persévérer dans la mutation entamée il y a quelques années si elle souhaite pouvoir aborder avec sérénité la libéralisation du transport de voyageurs en 2023, et même si elle veut continuer à exister.

Même si cette mutation doit passer par une réflexion nécessaire sur les méthodes de travail, ce n'est évidemment pas le seul domaine qui doit évoluer. L'amélioration des outils de production tels que le matériel roulant ou les ateliers, par exemple, jouera également un rôle important dans cette modernisation.

De volgende regering zal moeten beslissen of de opdracht van openbare dienstverlening al dan niet voor nog eens tien jaar aan de NMBS zal worden toegekend.

On a cité le chiffre de trois milliards, je ne vais pas revenir dessus. Je rappelle quand même qu'en cinq ans, le citoyen belge aura versé 13,7 milliards à la SNCB plus un milliard pour les investissements complémentaires. Le trend normal d'évolution de la croissance du nombre de voyageurs – qui était de 1 % par an – était de 3,4 % en 2017 – soit avant les marches pour le climat –, de 3,5 % en 2018 et de 4,1 % en 2019. Rien que pour la Région bruxelloise et sa couronne, via l'ajout des 72 trains S et l'augmentation de l'offre fin 2017, le nombre de voyageurs a augmenté de 44 %. 

Ma position aujourd'hui est de défendre l'attribution directe. Les choses ont été préparées pour que cela puisse évoluer de la sorte dès la prise de responsabilité du prochain gouvernement. Mais, en contrepartie, la SNCB doit continuer à améliorer la qualité du service aux voyageurs et l'efficacité de ses moyens de production afin qu'elle puisse jouer à armes égales face à la concurrence qui se profile dans notre pays et avec l'appétit grandissant des compagnies des pays qui nous entourent. C'est une condition sine qua non pour assurer sa pérennité.

Wij hebben ter zake belangrijke stappen gezet.

Enfin, je souhaite répondre à une question que deux de mes collègues ont posée concernant M. Lallemand. M. Lallemand, CEO d'Infrabel, poursuit ses activités à Infrabel selon les conditions de la convention de 2014, ni plus ni moins. 

Vanessa Matz (cdH): Monsieur le ministre, je souhaite tout d'abord vous remercier de nous avoir rassurés quant au bonus de M. Lallemand. Je tiens donc à m'insurger ici contre les fake news qui sont propagées.

Personne n'aurait compris que ce bonus soit octroyé à un homme qui, il y a quelques semaines, parlait, dans cette Chambre, de gaspillage public. En effet, selon lui, la SNCB n'est pas destinée à transporter quinze personnes de village en village. Il aurait donc été incompréhensible qu'il s'octroie ce bonus. Cela aurait, en tout cas, été pour le moins très indécent.

En revanche, monsieur le ministre, vous n'avez pas répondu à mes autres questions, notamment à celle relative aux recommandations de la commission Buizingen notamment sur les cabines et la vigilance dont doit faire preuve le personnel concerné durant douze heures d'affilée.

En la matière, je voudrais qu'on tire les leçons du passé. Il s'agit ici d'un des motifs de la grève qui est organisée aujourd'hui. Je vous demande donc d'être particulièrement attentif à cette problématique car il est aussi question des conditions de sécurité.

28/05/2020

Les faits de harcèlement au sein de la police : séance plénière du 28 mai 2020

05/03/2020

Question d'actualité relative au rapport accablant d'Amnesty International sur les violences sexuelles

09/01/2020

L'aide de la Belgique dans la lutte contre les incendies en Australie

19/12/2019

Question d'actualité en séance plénière concernant "La grève à la SNCB

05/12/2019

Question d'actualité relative à la décrépitude du palais de Justice de Verviers

03/10/2019

CPAS : adresse de référence

19/09/2019

Séance plénière du 19 septembre 2019 : Vanessa Matz à Maggie De Block sur "Les visites domiciliaires"