Question à Monsieur Jan Jambon, Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, concernant l’engagement supplémentaire de 1 000 policiers d’ici 2019

08/02/2016

Monsieur le Ministre,

Après avoir attendu de nombreux mois, le Gouvernement a enfin décidé de l’affectation d’une partie des 400 millions d’euros annoncés suite aux attentats de Paris et défini un plan fédéral de lutte contre le terrorisme. Sur cette base, vous annoncez l’engagement de 1 000 policiers fédéraux supplémentaires d’ici 2019, dont 300 en 2016 et 500 en 2017.

Je vous ai à de nombreuses reprises interrogé et interpellé sur la nécessité de renforcer les services de police. Aujourd’hui, les policiers répondent dans la mesure de leurs moyens, fortement réduits faut-il le rappeler suite aux importantes réductions budgétaires que vous avez décidées, à toutes les missions et demandes qui leurs sont confiées. L’engagement ne peut être remplacé par de l’outsourcing et un transfert de tâches.

La sécurité constitue une priorité et demande des investissements à la hauteur des défis auxquels nous sommes confrontés. L’engagement complémentaire qui vous avez décidé constitue dès lors un pas intéressant mais encore nettement insuffisant.

Il faut une politique structurelle bien plus que des mesures one shot. La norme d’engagement de 1 400 policiers par an, appliquée sous l’ancien gouvernement, a été réduite à 800 policiers par an. Nous demandons que cette norme d’engagement soit revue à la hausse et ce de manière pérenne.

Monsieur le Ministre, Pouvez-vous objectivez les chiffres annoncés ? Quelle sera l’affectation de ces nouveaux policiers ? Quels sont les critères pour déterminer les services qui seront concernés par les engagements ainsi que le taux d’engagement ? Quand ces policiers pourront-ils être opérationnels sur le terrain ? On parle de 300 policiers supplémentaires en 2016. Les services concernées seraient notamment les unités spéciales, la PJ unité terrorisme, la FCCU, les unités de contrôle aux frontières. Vous le confirmez ? Pouvez-vous détailler ce chiffre ? 500 policiers supplémentaires sont évoqués pour 2017. Pouvez-vous détailler ce chiffre ? Quels sont les services concernés ? Au-delà de cette mesure one shot, envisagez-vous de revoir la norme d’engagement annuelle ? Où se situe-t-elle aujourd’hui ? Comment le plan canal qui prévoit également l’engagement de policiers complémentaires s’intègre-t-il dans le plan fédéral de lutte contre le terrorisme ?

Je vous remercie.

Pour lire la réponse du Ministre

13/02/2019

Question au Ministre de la Sécurité et de l'Intérieur, M. Pieter De Crem, concernant la mise en place des conseils de police et des collèges des zones de secours

13/02/2019

Question au Ministre des Finances sur la fermeture du bâtiment du SPF Finances à Hannut

13/02/2019

Question au Ministre de l’Intérieur concernant le suivi des recommandation de Myria dans son dernier rapport annuel 2018

29/01/2019

Suppression des boîtes aux lettres rouges en province de Liège

23/01/2019

Question au ministre de la Sécurité et de l'Intérieur sur "les récentes statistiques relatives aux dépôts de plaintes pour violences conjugales"