Question à Monsieur Jan Jambon, Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, concernant les foreign fighters

09/11/2015

Monsieur le Ministre,

Le 4 novembre dernier, le Ministre des affaires étrangères a reçu une réunion du « Small Group », composé des 24 Etats les plus actifs de la coalition internationale contre l’Etat islamique. En marge de cette réunion, Monsieur Reynders a indiqué que le nombre de départs vers la Syrie et l’Irak pour combattre aux côtés de l’Etat islamique a diminué mais que des efforts restent nécessaires. On parlerait de 5 à 10 départs par mois.

Monsieur le Ministre, pouvez-vous nous donner des chiffres précis concernant les foreign fighters ? Nombre de départs par mois ? Nombre de retours par mois ? Comment évaluez-vous quantitativement les effets des mesures prises ces derniers mois par le Gouvernement ? Quels sont selon-vous les mesures qui doivent encore être mises en oeuvre afin de contrer les départs ? Le dispositif de retrait des documents d’identité devrait être opérationnel pour janvier. Où en sommes-nous ? L’OCAM aurait développé une nouvelle méthode de détection des suspects ? Est-ce exact ? Quels en sont les principes ? Une phase d’évaluation est-elle prévue ? La question des foreign fighters a-t-elle fait l’objet d’une discussion propre lors de la réunion du « Small Group » ? Si oui, quelle position la Belgique a-t-elle défendue ? Quelles ont été les conclusions ?

Je vous remercie.

Pour obtenir la réponse du Ministre

13/02/2019

Question au Ministre de la Sécurité et de l'Intérieur, M. Pieter De Crem, concernant la mise en place des conseils de police et des collèges des zones de secours

13/02/2019

Question au Ministre des Finances sur la fermeture du bâtiment du SPF Finances à Hannut

13/02/2019

Question au Ministre de l’Intérieur concernant le suivi des recommandation de Myria dans son dernier rapport annuel 2018

29/01/2019

Suppression des boîtes aux lettres rouges en province de Liège

23/01/2019

Question au ministre de la Sécurité et de l'Intérieur sur "les récentes statistiques relatives aux dépôts de plaintes pour violences conjugales"