Question à Madame Jacqueline Galant, Ministre en charge de la Mobilité, concernant la consultation publique sur la sécurité routière

26/10/2015

Madame la Ministre,

Vous avez déclaré dans votre lettre à la population que l'objectif de réduire à 420 le nombre de morts sur les routes en 2020 « semble hors d'atteinte ». Vous ajouter : «Nous n'y arriverons pas si nous continuons ainsi. Cela ne va pas assez vite» . Et ajoutez, «les autorités ont déjà abattu la plupart de leurs cartes» et «elles n'y arriveront pas toutes seules» . Vous déclarez également que l’un des objectifs de cette consultation est d’«accroître l'adhésion sociale» à l'égard des règles édictées.

Il semble que les avis alimenteront la réflexion des Etats généraux qui se tiendront le 15 décembre. Ainsi vous déclarez : «On ne demande pas aux gens de nous dire ce qu'il faut faire, mais nous nous confronterons en interne à leurs opinions. Il peut en sortir quelque chose d'inspirant. Nous en tiendrons compte».

Madame la Ministre, cette consultation publique est orientée via les questions soumises au public sur la plateforme web. Pourquoi ne pas avoir laissé la liberté aux citoyens de s’exprimer librement sans orienter le débat dans les questions et solutions proposées ? Ne s’agit-il pas d’une façon de faire endosser à la population belge des responsabilités que vous ne souhaitez pas endosser personnellement ? Concrètement, quelle méthodologie allez-vous utiliser lors des Etats généraux afin d’intégrer les avis des citoyens ?

Je vous remercie.

Pour obtenir la réponse de la Ministre

13/02/2019

Question au Ministre de l’Intérieur concernant le suivi des recommandation de Myria dans son dernier rapport annuel 2018

13/02/2019

Question au Ministre de la Sécurité et de l'Intérieur, M. Pieter De Crem, concernant la mise en place des conseils de police et des collèges des zones de secours

13/02/2019

Question au Ministre des Finances sur la fermeture du bâtiment du SPF Finances à Hannut

29/01/2019

Suppression des boîtes aux lettres rouges en province de Liège

23/01/2019

Question au ministre de la Justice sur "les rapports annuels sur le contentieux de la Belgique devant la Cour européenne des droits de l'homme et la création de l'institut des droits de l'homme"