Question à Monsieur Théo Francken, Secrétaire d’Etat à l’Asile et la Migration, concernant l’expulsion d’immigrés intégrés et travaillant sur notre territoire

05/06/2015

Monsieur le Secrétaire d’Etat,

Dans la période de l’entre-deux-guerres, mais aussi à la sortie de la seconde guerre mondiale, nous avons connu une migration économique volontaire, voulue et organisée de l’Etat belge.

Aujourd’hui, il ressort qu’un travailleur immigré italien vient de recevoir un avis d’expulsion de l’Office national des étrangers. Arrivé sur notre sol à l’âge de 9 ans, ce Monsieur a travaillé toute sa vie. Son père a travaillé dans la mine et lui a aussi travaillé de nombreuses années dans les mines, et ce jusqu’à leur fermeture. Aujourd’hui retraité et percevant sa retraite, légalement et honnêtement gagnée, il est considéré comme un « fardeau » pour l’Etat belge qui lui ordonne de quitter le territoire alors qu’il a grandi en Belgique, qu’il s’est marié en Belgique, que ses enfants sont nés en Belgique, ainsi que ses petits-enfants. En d’autres termes, son pays est la Belgique.

Cette situation ne semble malheureusement pas isolée. Il semblerait que 1 040 européens ont été expulsés de Belgique par l’Office national des étrangers.

Monsieur le Secrétaire d’Etat, mes questions sont les suivantes :

De manière très générale, pouvez-vous nous expliquez ce retour en arrière et cet avis d’expulsion incompréhensible après des années de travail sur notre sol et après avoir gagné son droit à la pension ?

Trouvez-vous normal que des travailleurs, venus en Belgique il y a plusieurs décennies pour réaliser un travail nécessaire au développement économique de notre pays, mais à tout du moins un travail salissant et ingrat, soient aujourd’hui priés de quitter le territoire ?

Comment expliquez-vous cet avis d’expulsion ? Quelle est votre politique en la matière ?

Je vous remercie.

Pour obtenir la réponse du Secrétaire d'Etat 

13/02/2019

Question au Ministre de l’Intérieur concernant le suivi des recommandation de Myria dans son dernier rapport annuel 2018

13/02/2019

Question au Ministre de la Sécurité et de l'Intérieur, M. Pieter De Crem, concernant la mise en place des conseils de police et des collèges des zones de secours

13/02/2019

Question au Ministre des Finances sur la fermeture du bâtiment du SPF Finances à Hannut

29/01/2019

Suppression des boîtes aux lettres rouges en province de Liège

23/01/2019

Question au ministre de la Justice sur "la ratification du protocole n° 16 de la Convention européenne des droits de l'homme"