Question à Monsieur Didier Reynders, Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères concernant les accusations d’exploitation sexuelle par l’AMISOM

14/10/2014

Monsieur le Ministre,

L’organisation de défense des droits humains Human Rights Watch (HRW) a publié un rapport « "The Power These Men Have Over Us" mentionnant que des soldats de la Mission de l'Union africaine en Somalie ont abusé et exploité sexuellement des femmes et des jeunes filles somaliennes sur deux  bases de Mogadiscio. Il s’agirait notamment de militaires ougandais ou burundais servant au sein de l'Amisom, qui agissent contre de l’aide humanitaire, une aide médicale ou quand des femmes allaient chercher de l’eau à la base de l’Amisom.

L’Amisom est chargée d’aider les autorités de Mogadiscio contre les islamistes d’Al Chabab.  Elle est financée notamment par l'Union européenne – qui paie notamment les soldes des militaires.

La lutte contre l’impunité et la lutte contre les violences sexuelles sont parmi les priorités du gouvernement belge depuis de nombreuses années.

Mes questions sont les suivantes :


- Un suivi a-t-il été fait au niveau européen des allégations contenues dans le rapport d’HRW ? Si oui, lequel ? Si non, pourquoi ?

- Quel suivi a été fait avec les représentants de l’Union africaine ?

- Est-ce que cela remet en cause le soutien financier de l’UE à l’AMISOM ?

- Un soutien aux victimes, médical, psychologique, légal, financier, est-il prévu ?

- La Belgique a un dialogue politique privilégié avec le Burundi et l’Ouganda, deux pays de concentration de la coopération au développement belge. Ces allégations ont-elles été abordées par la Belgique avec les autorités de ces pays ?

Je vous remercie.

Pour obtenir la réponse du Ministre

05/12/2018

Question au Ministre de la SNCB sur la ponctualité des trains en gare de Liège Guillemins

28/11/2018

Question orale au ministre des Finances sur « ta taxation des géants du numérique »

24/10/2018

Question de Vanessa Matz sur "la couverture internet et la lutte contre les zones blanches"

24/10/2018

Mme Vanessa Matz au vice-premier ministre et ministre de la Coopération au développement, de l'Agenda numérique, des Télécommunications et de la Poste, sur "la nouvelle directive européenne postale" et sur "le changement de fréquence et de délai de distribution du courrier"

17/10/2018

Question de Mme Vanessa Matz au vice-premier ministre et ministre de la Sécurité et de l'Intérieur, chargé de la Régie des Bâtiments, sur "le nombre de CSIL-R mises en place"