Question orale à Monsieur Didier Reynders, Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères, concernant la condamnation à mort d’une jeune femme pakistanaise chrétienne, Asia Bibi

20/11/2014

Monsieur le Vice-Premier Ministre,

La problématique des minorités chrétiennes persécutées dans le monde n’est plus à rappeler, mais je me permets de vous interpeller concernant les condamnations à mort proclamées dans certains pays comme le Pakistan. Bien plus qu’un problème de religion, les condamnations à mort posent question.

En l’occurrence, Asia Bibi est une jeune Pakistanaise chrétienne, mariée et mère de cinq enfants, qui a été emprisonnée en juin 2009 pour avoir « insulté le prophète Mahomet ». Alors qu’elle travaille dans les champs, une altercation intervient entre elle et plusieurs femmes musulmanes, ces dernières refusant de partager la même eau qu’elle. Elle a alors été accusée de blasphème et directement condamnée. Il faut savoir qu’une loi pakistanaise sur le blasphème permet une dénonciation sans qu’aucune vérification ne soit réalisée sur les actes reprochés.

Sachant que le fait de profaner le nom du prophète est passible de la plus haute peine, elle a été condamnée à mort pour blasphème en novembre 2010. La situation est grave. En outre, cette loi sur le blasphème est contraire aux obligations internationales du Pakistan en matière de droits humains. Le sort de cette jeune femme est tragique et prend place dans un contexte d’indifférence au Pakistan sachant notamment que les personnes tentant de lui venir en aide sont éliminées. En effet, cette loi sur le blasphème est un sujet délicat.

Après avoir été déboutée en appel ce 16 octobre dernier, les seuls espoirs d’Asia Bibi sont d’intenter une action devant la Cour Suprême. Il s’agit de l’ultime recours avant une fin tragique pour cette jeune femme, pour toute sa famille et pour la Communauté chrétienne du Pakistan. Avez-vous été informé de la situation dramatique d’Asia Bibi ? Sa date d’exécution serait fixée au 4 décembre. Mes questions sont dès lors les suivantes :

- Avez-vous pris des initiatives vis-à-vis du Pakistan pour sensibiliser l’Etat pakistanais à la violation manifeste des droits humains dans cette situation ?

- Quelles actions précises sont envisagées au niveau belge et/ou européen ?

Je vous remercie pour les réponses que vous pourrez avancer.

Pour obtenir la réponse du Ministre

20/11/2014

Question orale à Monsieur Didier Reynders, Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères, concernant la condamnation à mort d’une jeune femme pakistanaise chrétienne, Asia Bibi

23/10/2014

Question d’actualité à la Ministre de la Mobilité et de la SNCB, Madame Jacqueline GALANT, concernant les économies budgétaires à la SNCB