Question d’actualité à Monsieur Jan Jambon, Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, concernant la demande des syndicats d’annuler le défilé des policiers le 21 juillet et sur l’existence d’un risque particulier pesant sur l’organisation

16/07/2015

Monsieur le Ministre,

Nous apprenons par le biais de la presse que les syndicats vous demande d'annuler le défilé policier ainsi que le village de police lors des festivités du 21 juillet prochain, afin – selon eux - de ne pas exposer les forces de l'ordre à "un risque inutile" face à la menace terroriste toujours présente. En cas de refus de votre part, la police elle-même pourrait décider de perturber les évènements. La menace terroriste est toujours présente depuis le 7 janvier et spécifique pour les policiers, a déclaré le délégué permanent.

Pour cette raison, les syndicats ont demandé une analyse de risques à leur employeur, la police fédérale, dont ils ont obtenu les résultats mercredi. "Le conseiller en prévention a émis un avis négatif" quant à l'organisation du défilé et du village et a précisé que si ces événements étaient maintenus, "des mesures devraient être prises".

Même si je n’ose imaginer que ces inquiétudes sont à l’origine des menaces qui pèsent sur la participation au défilé du 21 juillet, force est de constater que les policiers ont des raison d’être inquiets, notamment à propos du régime de leur pension, des volontés de privatisation de certaines missions de police, mais aussi quant à l’avenir de la police montée dont je vous exposais le cas précédemment, …

Monsieur le Ministre, mes questions sont les suivantes :

- Avez-vous reçu officiellement cette demande des syndicats ? Est-elle justifiée uniquement par des raisons de sécurité ? Quelle a été (ou sera) votre réponse ?

- Le Conseiller en prévention de la Police fédérale est-il habilité à remettre un avis en matière de menace terroriste ?

- Un risque particulier pèse-t-il sur l’organisation du défilé du 21 juillet ? Si oui, quelles mesures comptez-vous prendre en sachant qu’il n’y a pas que les policiers qui sont concernés mais aussi les militaires et le public qui participe à ces festivités ?

Je vous remercie.

Pour lire la réponse du Ministre

31/01/2019

Question de Mme Vanessa Matz au premier ministre sur "le rapport du Comité P sur les circonstances de la mort de Mawda"

13/12/2018

Séance Parlement Fédéral 13 décembre 2018 sur la grève de 48h des policiers

22/11/2018

Question d'actualité au Premier Ministre sur les revendications des gilets jaunes

08/11/2018

Question d'actualité au vice-premier ministre sur "le conflit social chez bpost"

18/10/2018

Question d’actualité au Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Monsieur Jan Jambon, sur "le malaise et l'absentéisme au sein de la police"