Proposition de résolution visant à la préservation du trafic ferroviaire en régions rurales

23/10/2014

Parce qu’il est inacceptable pour le cdH que la SNCB délaisse les lignes moins fréquentées et les régions rurales, avec Isabelle Poncelet, nous déposons à la Chambre des représentants une proposition de résolution visant à préserver le trafic ferroviaire dans ces zones.

L’accord de Gouvernement MR/N-VA laisse transparaître que toute décision d’investissement sera privilégiée en fonction de la demande de transport. Cette demande est évidemment plus conséquente au sein des grandes villes et métropoles, ce qui nous fait craindre que les navetteurs des zones à faible densité de population soient pénalisés. Or, bien souvent, le train est la seule solution de mobilité qui s’offre aux habitants des campagnes qui souhaitent se rendre au travail ou à l’école. De plus, ces lignes sont également fréquentées par de nombreux touristes et mouvements de jeunesse pendant le week-end et les vacances scolaires.

Habitant des villes ou des campagnes, selon nous, avec Isabelle Poncelet, aucun navetteur ne peut être laissé sur le quai. Nous déposons donc une proposition de résolution pour que le Gouvernement fournisse toutes les garanties nécessaires quant au respect par le groupe SNCB de sa mission première de service public.

Lors de la précédente législature, une proposition de résolution avait déjà été déposée lorsque le plan d’investissement et le plan de transport menaçaient les lignes C.

Pour rappel, à chaque fois que les textes de ces plans ont été soumis à l’approbation des conseils d’administration des sociétés du groupe SNCB, l’administrateur représentant le cdH a été le seul membre de l’assemblée à voter contre. Le cdH estimait déjà qu’il n’existait pas suffisamment de garanties pour que les zones à faible densité de population puissent bénéficier d’une offre ferroviaire équitable et égale aux autres parties du territoire belge.

A ces textes, déjà contestés par le cdH, s’ajoutent à présent l’accord de Gouvernement qui n’est vraiment pas de nature à rassurer les Députées humanistes, surtout après les « cafouillages budgétaires » de la nouvelle Ministre de la Mobilité. Nous continuons de nous interroger sur les chiffres avancés dans le plus grand désordre par la Ministre et sur les conséquences budgétaires de ces choix de « non-mobilité ». Je poserai d'ailleurs une question d’actualité sur l’avenir de la SNCB ce jeudi en séance plénière de la Chambre des représentants.

Voir notre proposition de résolution

Lire un article de la Meuse du 23 octobre

Voir un article de la DH du 24 octobre

Voir un article de la DH du 18 novembre

Voir un article de la DH du 22 novembre

06/09/2016

Proposition de loi modifiant la loi du 7 décembre 1998 organisant un service de police intégré structuré à deux niveaux en vue d’introduire le principe de l’aide adéquate la plus rapide

06/09/2016

Proposition de loi visant à introduire une infraction pour violation de l’espace commercial privatif dans le code pénal

20/07/2016

Proposition de loi sanctionnant les phénomènes de « Revenge porn »

26/02/2016

Proposition de loi relative au don de jours de « congés »

23/02/2016

Proposition de loi visant à lutter contre la maigreur excessive dans le mannequinat