Carnets
de campagne

"Comment sortir du tout au diesel ?"

Nous traversons presque tous les jours de bout en bout la Province de Liège pour nous rendre de débats en manifestations, de marchés en brocantes ou de petits-déjeuners en soupers.  Waremme, Thimister, Sprimont, Braives, Welkenraedt, Herstal, Lincent, Herve…En effet, l’élection à la Chambre se déroule sur la Province de Liège, celle de la Région se déroule sur l’arrondissemnt de Liège.Pour aller à la rencontre des électeurs, il faut donc parcourir plusieurs dizaines de kilomètres par jour et pendant l’année, c’est assez proche de cela puisque il faut se rendre à Bruxelles pour les commissions et séances au Parlement et parcourir la circonscription pour toutes les activités liées au mandat de sénateur.

Je roule au diesel comme la plupart des belges qui alignent des milliers de kilomètres par an, presque sans me poser de questions. Mais depuis un certain temps,  une sensibilisation timide commence à voir le jour et des mesures ont déjà été prises par le gouvernement pour attirer l’attention des automobilistes sur l’utilisation du diesel et les constructeurs automobiles redoublent de slogans alléchant sur leurs publicités pour séduire les plus sceptiques.

Comment sortir du diesel sans qu’il en coûte aux navetteurs qui l’utilisent pour aller au travail ? L’idée me turlupine depuis que je sais avec certitude le danger des particules fines pour la santé , surtout pour les enfants et les personnes âgées. On ne peut pas faire l’autruche et moi en tous les cas je m’y refuse. Mais sur un point je suis d’accord avec Ségolène Royal : l’écologie ne peut pas être punitive. Alors comment s’y prendre ?

Comment organiser sans attendre une transition qui ne touche pas le portefeuille des conducteurs ?  Ce sera un thème majeur de la prochaine législature quand on parlera mobilité en Belgique. Le débat est ouvert.

Toutes les idées –sensées- sont les bienvenues.

                                                                                                                       Samedi 10 mai 2014

Autres carnets

"Chaque jour qui passe est un jour meilleur"
"On ne badine pas avec le droit à la sécurité"
"Le secteur associatif, un phare comme repère dans notre société"
"On est toujours grand quand on entreprend "
"Vivre par-dessus tout"
"Cela suffit..."
"Vivre plus longtemps et mieux, c’est possible !"
"Baisser l’impôt des sociétés et l’harmoniser au niveau européen"
"Réduire le coût du travail pour créer des emplois"