La propreté, un métier, notre responsabilité !

01/06/2018

Journal de la Commune - Juin 2018

Au printemps, l’année passée, nous avions déjà pris la plume pour souligner l’importance de la propreté dans les espaces publics de notre commune. Les enjeux sont multiples et interconnectés : citoyen, sanitaire, écologique, esthétique, économique, touristique et sécuritaire.

C’est la raison pour laquelle, lors de cette législature, nous avons proposé un plan propreté pour Aywaille qui se déclinait en 3 axes : un axe dédié à la prévention, un axe consacré à l’action et un axe tourné vers la répression. Ce plan comprenait une batterie de mesures. À titre d’illustration, voici quelques propositions innovantes contenues dans le plan :  

*              Mettre en place un réseau d’« ambassadeurs de la propreté » afin de dynamiser les initiatives citoyennes en matière de maintien de la propreté dans les villages et les hameaux de la commune ;

*              Placer des cendriers muraux dans les lieux où se trouvent des bâtiments « horeca », des salles communales et tout autre endroit susceptible d’accueillir des rassemblements de personnes ;

*              Développer avec les organisateurs de grosses manifestations sportives, culturelles, associatives un plan de lutte contre les déchets avec un label « Moins de déchets pour plus de fête ».

Récemment, une campagne régionale initiée par le Ministre cdH de l’Environnement pour lutter contre la gravité et le nombre d’accidents dans la collecte des déchets en Wallonie a été lancée. Celle-ci nous donne l’occasion de remettre le couvert et de réaffirmer avec force notre attachement, notre respect et notre gratitude vis-à-vis du travail effectué par les agents communaux et par les éboueurs en charge de la propreté, de l’entretien des abords, du nettoyage des voiries et du ramassage des déchets. En effet, par n’importe quel type de temps, ceux-ci sont sur le pont et mouillent leur maillot ne ménageant pas leur peine, au prix d’efforts importants, pour rendre notre cadre de vie propre, agréable et sain. Or, ce métier est peu aisé et ingrat. Il n’est souvent pas reconnu à sa juste valeur au regard de ce qu’il apporte à la société. Or, il est d’une absolue nécessité. Il en va de la qualité de nos vies comme de l’image de notre commune

Souvenons-nous enfin que la propreté est avant tout l’affaire de tous. Il est du devoir de tout un chacun de veiller à respecter son milieu de vie et d’adopter les bons gestes. Or, force est de constater que, trop souvent, aussi, le manque de propreté trouve son origine dans l'incivisme de certains de nos concitoyens qui pensent que les forêts, les champs, les fossés sont leur poubelle. Montrons l’exemple !

 

V. MATZ, D. GERMAIN, D. RIXHON, M. GILSON et V. MOYSE.

 

12/06/2018

Conseil communal du 11 juin 2018

01/06/2018

La propreté, un métier, notre responsabilité !

08/03/2018

Conseil communal du 8 mars 2018

02/03/2018

Journal communal- article cdH - Mars 2018

09/02/2018

Conseil communal du 8 février 2018