Aywaille appartient à ses habitants

14/12/2017

Que de fébrilité depuis quelques semaines dans notre commune ! Pas de doute, les élections ne sont pas loin.  Des échanges plus ou moins courtois entre les conseillers de la majorité libérale et des habitants ont émaillé les réseaux sociaux et alimenté les discussions. Est-il encore possible à Aywaille d’avoir une opinion divergente de celle du pouvoir en place sans avoir à recevoir en retour «  des amabilités » sans aucun rapport avec les dossiers de fond, ressemblant plus à des attaques personnelles qu’à des arguments politiques ? Que de temps perdu surtout à tenter de faire taire ces voix discordantes au lieu simplement d’associer à la discussion, à la réflexion, à la créativité des citoyens prêts à collaborer à des projets qui donnent sens et qui s’inscrivent dans une vision d’intérêt général.

Des initiatives citoyennes naissent aux quatre coins de la commune. Plus elles s’expriment, plus le malaise est grandissant au niveau de la majorité libérale (Ensemble). N’aurait-elle pas compris, que notamment suite aux affaires qui ont émaillé la vie politique, les paradigmes ont changé ? On ne fait plus de la politique à quelques-uns dans un cénacle fermé et surtout à l’abri des interrogations et des demandes légitimes des citoyens soucieux de jouer un rôle plus actif et de prendre en mains la destinée de leur commune.

Il est temps que les intérêts personnels, partisans et la politique des petits copains laissent place au lien social,  à l’intérêt général, à des valeurs qui rassemblent les gens au lieu de les diviser et les opposer les uns aux autres, en les catégorisant. Il est temps de parler de projets, d’idées au lieu de perdre son temps à des querelles qui ne font pas avancer les choses et qui renvoient la triste image de ce que les gens ne veulent plus.  

Nous avons toujours eu et nous n’aurons qu’un seul objectif : travailler au service et avec tous les citoyens, peu importe les horizons d’où ils proviennent. Ce qui nous importe le plus, c’est que notre commune soit gérée avec équité, dans un esprit de justice sociale, en faisant la même place aux entrepreneurs qu’aux personnes qui sont dans la difficulté, avec un œil sans cesse rivé sur une utilisation parcimonieuse de l’argent public et sur une exigence permanente de renforcement de la qualité de vie dans une optique de développement durable.

En cette veille des fêtes de fin d’année, les difficultés de la vie sont ressenties avec plus de violence. Nous souhaitons plus que jamais que chacun trouve sa place et la chaleur d’un foyer où il peut déposer ses fardeaux.

Nous souhaitons à chacune et à chacun de lumineuses fêtes de fin d’année.

V. MATZ, D. GERMAIN, D. RIXHON, M. GILSON et V. MOYSE

 

12/06/2018

Conseil communal du 11 juin 2018

01/06/2018

La propreté, un métier, notre responsabilité !

08/03/2018

Conseil communal du 8 mars 2018

02/03/2018

Journal communal- article cdH - Mars 2018

09/02/2018

Conseil communal du 8 février 2018