Conseil communal du 9 mars 2017

10/03/2017

Centre d’Aywaille

Le vote du plan d’investissement communal 2017-2018 (liste des travaux) a été l’occasion de rappeler notre position sur le devenir du centre d’Aywaille. Pour nous, il est primordial que la réflexion autour de celui-ci passe par une concertation citoyenne digne de ce nom. Un préalable !

En effet, la population doit encore davantage investir et s’approprier le centre d’Aywaille, un espace qui est le sien. Ceci ne sera possible que si elle adhère à ce qui s’y dessinerait. Cette adhésion doit être créée très tôt, dès les premières étapes de conception et de gestation du projet.

Dès lors, il n’est pas question de court-circuiter et de préempter les résultats de cette concertation en inscrivant déjà des budgets à affecter à certains de travaux dans le centre et en envoyant ainsi un mauvais signal à la population.  

Enfin, nous déplorons également le fait que la majorité se renferme dans un calendrier et craignons qu’un dossier de la plus haute importance soit piloté dans la précipitation alors qu’il va nous engager pendant des décennies.

 

PUBLIFIN

Compte tenu des circonstances et de l'actualité, il nous paraît totalement inopportun d'approuver des propositions de PUBLIFIN pour réformer cette structure. 

3 raisons

1.         Il s'agit de propositions et d'un coup de communication de ceux-là même qui ont mis en place le système et qui sont toujours sur la sellette. 

2.         Les propositions sont insuffisantes par rapport à l'ampleur du scandale et

3.         C'est prématuré d'anticiper les travaux et les développements en cours dans le cadre de la commission d'enquête du Parlement de Wallonie. C’est le pouvoir régional qui le mieux placé pour apporter des réformes structurelles et en profondeur.

 

Motion sur la mise en place d’un cadastre communal public des mandats et rémunérations.

Les récentes révélations concernant « Publifin » à propos de rémunérations d’un montant démesuré perçues ont jeté le discrédit sur l’ensemble des mandataires et militants politiques.

Afin de poursuivre notre travail au service des citoyens dans la sérénité et la confiance, il nous apparaît primordial de faire toute la transparence sur les mandats occupés par les uns et les autres ainsi que sur les rémunérations.

C’est pourquoi nous avons demandé la mise en place d’un cadastre public de l'ensemble des mandats effectifs à ce jour attribués aux conseillers communaux et membres du collège communal dans l'ensemble des organes. Nous demandons par ailleurs, de préciser le montant brut, mensuellement s’il s’agit d’une rémunération fixe et forfaitairement par jeton s’il est lié à la présence ainsi que l'identité de la ou les personnes désignée(s) et leur appartenance politique.

Le MR a refusé la mise en place d’un tel cadastre car il considère que cela ne fera qu’alimenter le populisme ambiant et que l’exercice a été conduit au niveau régional et que les résultats de celui-ci seront bientôt connus.

Le rejet de cet acte de transparence réclamé par les citoyens pose question…

Proposition

Article de la DH

Motion sur des comités d'accompagnement de chantiers locaux.

Ces comités ont pour objectif de permettre aux citoyens, aux commerçants, aux entreprises, aux écoles et aux parties visés par des travaux d'être mieux informés de la poursuite de ces travaux qui amélioreront leur cadre de vie, mais qui peuvent occasionner des désagréments pour une rue ou un quartier .

La majorité Ensemble MR a balayé d'un revers de main la création de comités d'accompagnement de chantiers importants.

Proposition

08/10/2017

Conseil communal le 16 octobre 2017

29/09/2017

Aywaille, forte de ses associations!

23/07/2017

Conseil communal 13 juillet 2017 Interventions cdH

13/07/2017

Conseil communal à Aywaille

03/07/2017

Pleins feux 2017