Pour l'adhésion de la commune d’Aywaille à la convention des Maires pour le climat et l’énergie et plus largement du GREOA

21/12/2016

Depuis plusieurs années, Aywaille est en pleine mutation écologique et énergétique. D’après les chiffres récents de l’Agence wallonne de l’air et du climat (2016), Aywaille figure d’ailleurs parmi les communes wallonnes où la qualité de l’air est la meilleure. Nous nous en réjouissons. Il en va de notre qualité de vie à toutes et tous.

D’une part, grâce aux actions citoyennes, avec notamment les projets mis en œuvre par le PCDN, ainsi qu’aux associations qui agissent pour l’entretien et la préservation des sites naturels d’Aywaille.

D’autre part, les autorités communales et particulièrement l’AGISCA ont entrepris et entreprennent encore des chantiers de rénovation des bâtiments visant à la diminution du coût énergétique et la réduction de l’empreinte écologique. Citons par exemple la réfection du toit du centre récréatif, le remplacement des luminaires au centre récréatif et au hall omnisports, le rôle des autorités communales en matière de guidance énergétique…

Cependant, les enjeux climatiques sont énormes et les engagements d’une seule législature ne seront pas suffisants. C’est la raison pour laquelle nous proposons au conseil communal d’Aywaille de signer la convention des Maires. Plusieurs communes belges et wallonnes sont signataires.

Afin d’augmenter l’impact, nous proposons d’aller encore plus loin et de s’associer avec le GREOA afin que celui-ci entraîne d’autres communes qu’Aywaille dans  cette convention et en assure la coordination. Une telle coordination encouragerait le développement d’un réseau local afin de mener des actions communes et enrichir le plan d’actions.

Qu’est-ce que la convention des Maires ?

La Convention des Maires pour le climat et l’énergie rassemble des milliers d’autorités locales et régionales, volontairement engagées dans la mise en œuvre des objectifs européens en termes de climat et d’énergie sur leur territoire. Les nouveaux signataires s’engagent à réduire leurs émissions de CO2 de 40 % au minimum d’ici 2030 et à adopter une approche intégrée visant à atténuer le changement climatique et à s’y adapter.

Pourquoi adhérer à la convention ?

Les signataires de la Convention des Maires ont de nombreuses raisons de rejoindre le mouvement, parmi lesquelles :

  • Une reconnaissance et une visibilité internationales élevées pour l’action de votre autorité locale en faveur du climat et de l’énergie,
  • Une chance de contribuer à façonner la politique climatique et énergétique de l’UE,
  • Des engagements crédibles par un rapport de progression et un suivi,
  • Des méthodes innovantes de mise en réseau, d’échange d’expériences et de renforcement de capacités grâce à des manifestations régulières, des jumelages, des webinaires,
  • Un soutien concret (assistance), de la documentation d’aide et des outils,
  • Un accès rapide à un «  savoir-faire d’excellence  » et à des études de cas inspirantes,
  • Une auto-évaluation et des échanges entre pairs facilités grâce à une surveillance commune et un modèle de suivi,
  • Un cadre de référence flexible pour l’action et adaptable aux besoins locaux,
  • Une coopération et un soutien accrus de la part des autorités nationales et régionales.

Quels sont les engagements des signataires ?

Les communes signataires s’engagent à agir pour soutenir la mise en œuvre de l’objectif de réduction de 40 % des gaz à effet de serre de l’UE à l’horizon 2030 ainsi que l’adoption d’une approche commune visant à atténuer le changement climatique et à s’y adapter.

Les signataires de la Convention ont notamment pour mission de préparer un bilan des émissions ainsi qu’une évaluation des risques et de la vulnérabilité liés au changement climatique afin que leur engagement politique se traduise en mesures pratiques et en projets. Ils s’engagent à soumettre, dans un délai de deux ans suivant la date de la décision du conseil communal, un Plan d’Action en faveur de l’Energie Durable et du Climat (PAEDC) exposant les actions clés qu’ils prévoient d’entreprendre. Les signataires pourront opter pour le format de leur choix. Cet engagement politique audacieux est l’amorce d’un processus de long terme par lequel les communes s’engagent à faire état, tous les deux ans, de leur progression dans la mise en œuvre de ce plan.

Notons également que, depuis 2012, le programme POLLEC (Politique Locale Energie Climat) mené à l’initiative et avec le soutien du Gouvernement wallon permet aux communes wallonnes de bénéficier d’un soutien financier et méthodologique pour l’élaboration et la concrétisation de Plans d’Actions en faveur de l’Energie Durable et du Climat (PAEDC) dans le cadre de leur adhésion à la Convention des Maires.

L’élaboration de PAEDC apporte aux communes une vision objective des émissions de GES sur leur territoire et leur permet de définir une stratégie chiffrée de réduction de celles-ci. En consacrant une partie importante de ces plans d’action à leur patrimoine, les communes sont invitées à se positionner en tant que leaders exemplaires de la dynamique de transition énergétique ainsi initiée. Les communes qui disposeront d’un tel plan d’actions se placeront dans les meilleures conditions pour répondre aux futurs mécanismes wallons et européens de soutien aux investissements en matière d’énergie.

Au-delà des enjeux climatiques et énergétiques, la participation à cette convention permettra d’améliorer encore un peu plus l’image de marque de notre commune et s’inscrira parfaitement dans cette volonté de préservation de notre patrimoine naturel.

Lire la proposition

08/10/2017

Conseil communal le 16 octobre 2017

29/09/2017

Aywaille, forte de ses associations!

23/07/2017

Conseil communal 13 juillet 2017 Interventions cdH

13/07/2017

Conseil communal à Aywaille

03/07/2017

Pleins feux 2017