De renoncements en renoncements: journal communal

11/12/2015

De renoncements en renoncements … Voilà déjà les fêtes de fin d’année qui pointent le bout de leur nez et trois années de législature communale écoulée. C’est avec un sentiment mitigé que nous abordons la 2ème partie de cette législature. Sentiment mitigé parce que les trois premières années n’auront pas laissé aux aqualiens des souvenirs mémorables assistant successivement à une victoire incontestée des libéraux avec des promesses séduisantes qui se sont dévoilées lors de la campagne électorale sous forme de 75 propositions et assez vite à des renoncements ou à des actes manqués qui n’ont permis que de maigres réalisations. Qui plus est, ces dernières s’inscrivaient, pour la plupart, dans le prolongement de celles entreprises lors de la dernière législature.

L’euphorie a vite cédé la place au désenchantement. Des bourgmestres en titre ou faisant fonction qui se succèdent et pourtant l’un d’entre eux avait juré la main sur le cœur « jamais sans ma commune », la promesse faite de ne pas licencier du personnel communal pour équilibrer les finances communales, l’engagement de faire de la sécurité une priorité, l’assurance donnée que l’équilibre budgétaire serait maintenu, la volonté de soutenir les commerçants et les PME… Paroles, paroles, encore des mots, toujours des mots.

Notre opposition s’est voulue vigilante sur des dossiers essentiels : la préservation de notre patrimoine et de notre joyau touristique qu’est la Grotte de Remouchamps, une bataille sans relâche afin d’empêcher la privatisation du service de nettoyage et la perte de 15 emplois, la conservation du paysage et de la qualité de vie des riverains en empêchant l’implantation d’éoliennes à Piromboeuf, la dénonciation de la dilapidation du patrimoine communal de premier choix vendu à un privé à un prix trop bas, la défense des familles et des classes moyennes contre des mesures qui les impactent directement comme la suppression des primes de naissance ou l’augmentation du prix de la piscine pour tous les élèves qui fréquentent les écoles de la commune…

À côté de cette vigilance permanente, nous avons aussi proposé. Des dizaines de motions ont ainsi été déposées tout au long de ces trois années : plan pour le redéploiement du commerce et du centre aqualien, mise en place d’un mérite citoyen, installation du wi-fi gratuit dans les centres d’Aywaille et de Remouchamps, repas équilibrés et qui favorisent l’agriculture locale dans les écoles, soutien financier à la banque alimentaire, maintien du fonds pour les jeunes sportifs, consultation de la population pour des projets urbanistiques d’ampleur, faciliter l’accès des jeunes à des logements… Car notre opposition n’a de sens que si elle apporte des projets, des idées, de la créativité à cette majorité qui s’est installée dans un ron-ron quotidien.

Elever le débat, avoir une vision globale, défendre l’intérêt général, sortir des clivages politiques, être à l’écoute des citoyens sont les principes essentiels qui ont guidé depuis trois ans notre opposition dans un esprit constructif. Ce sont aussi ceux-là qui nous guideront pour les trois années à venir. Lumineuses fêtes de fin d’année à tous.

14/12/2017

Aywaille appartient à ses habitants

06/11/2017

Conseil communal à Aywaille

29/10/2017

AYWAILLE – Place Marcellis : Verdissement d’un parking minéralisé aux abords de la gare.

08/10/2017

Conseil communal le 16 octobre 2017

29/09/2017

Aywaille, forte de ses associations!