Lignes TEC 64 et 65 : les usagers de l’Ourthe-Amblève sacrifiés !

29/09/2020

En juin dernier, nous avions été interpellés par le comité des usagers d’Ourthe-Amblève pour solliciter la prolongation après le 1er juillet des mesures Covid.

Celles-ci consistant à donner la priorité aux usagers de ces communes plus rurales pour monter et descendre, par rapport à ceux qui utilisent les bus pour se déplacer en périphérie liégeoise, ceux-ci disposant des lignes urbaines.

Le Ministre Henry nous avait alors assurés qu’il prendrait quelques semaines pour réévaluer la situation.

Hier pendant la nuit, notre collègue Julien Matagne, député wallon (merci à lui), a interrogé une nouvelle fois le ministre Ecolo sur cette nécessité absolue pour nos usagers. En effet, beaucoup d’étudiants notamment restent à Liège et doivent parfois attendre un long moment pour pouvoir monter dans un bus et rejoindre leur domicile car les bus sont occupés par des personnes qui descendent un ou deux arrêts plus loin!

Quelle déception de constater que la mobilité vers les régions rurales n’a pas l’air de préoccuper le Ministre Henry, ni la majorité wallonne (PS/MR/Ecolo)

Petit bémol quand même, le ministre Henry afin d’asseoir la représentativité des usagers vient tout juste de convier le comité des usagers d’Ourthe-Amblève en tant qu’invité à l’organe de consultation des bassins de mobilité de Liège.

Continuons à forcer le débat sur la situation d’usagers pour lesquels ce n’est parfois que le seul moyen pour aller étudier, travailler...

 
29/09/2020

Lignes TEC 64 et 65 : les usagers de l’Ourthe-Amblève sacrifiés !

28/09/2020

Permettre l'accouchement dans la discrétion

24/09/2020

Bonne nouvelle pour la ligne 42!

16/09/2020

Question orale au Ministre de la justice concernant la charge de travail liée aux infractions COVID

16/09/2020

Commission justice, auditions des Procureurs Généraux