Coronavirus - Prenez soin de vous et des autres

26/03/2020

La vie ce n'est pas d'attendre que l'orage passe, c'est d'apprendre à danser sous la pluie - Sénèque

Plus que jamais, cette belle citation de Sénèque prend tout son sens dans le contexte d’angoisses, de peurs, d’anxiété qui est devenu notre quotidien. Avant tout, je souhaite avoir une pensée émue pour les victimes du Coronavirus et pour leurs proches. Ils sont déjà bien trop nombreux à avoir succombé à cette attaque virale. 

Apprendre à danser sous la pluie tout de suite car l’urgence impose que toutes nos forces soient dédicacées à une lutte sans faille contre le virus : budget et mesures pour le soutien aux hôpitaux, à l’approvisionnement en masques, protections et médicaments, soutien à tout le personnel soignant à l’hôpital et à domicile, soutien au secteur économique lourdement impacté, soutien aux travailleurs, au secteur associatif, et une attention particulière aux plus vulnérables qui sont davantage fragilisés par cette crise. Pour ce faire, nous avons voté la confiance au gouvernement, soutenu les pouvoirs spéciaux et voté toute une série de mesures de soutien notamment aux indépendants.

Mais il nous faudra désormais apprendre aussi dans le futur à danser sous la pluie. Réclamer maintenant les moyens à hauteur de l’enjeu pour le secteur médical paraît une évidence, en réclamer de manière pérenne pour le futur sera autre chose alors même que depuis plus de 5 ans, nous dénonçons les coupes budgétaires opérées par le gouvernement Michel (MR/NVA) sur ce secteur. Revaloriser une série de métiers dont on n’a jamais autant dit qu’ils étaient essentiels alors même qu’ils opèrent souvent dans des conditions précaires est aussi une priorité.

Et si ayant appris à danser sous la pluie permettait enfin de vivre autrement ? Le temps, la solidarité, les liens sociaux, le partage, l’essentiel, la planète, l’autre, la nature, le beau ne sont pas de vains mots. Puissent-ils être demain au cœur de notre société, de nos politiques, au cœur de notre entourage, au cœur de notre foyer.

Tous sur le pont, tous sous la pluie pour apprendre à y danser aujourd’hui et demain!

Lutte contre le coronavirus : agir en urgence sur 3 points!

Face à une crise de cette ampleur, il est indispensable que tout le monde travaille main dans la main.

Vu la pandémie, la comparaison des stratégies des différents pays dans la lutte contre le #Covid19 et leur évolution respective doit nous amener à nous inspirer des meilleurs résultats et donc à ne plus nous limiter aux mesures barrières et au confinement.

Sauf à devoir maintenir ce confinement jusqu’à l’arrivée de traitements efficaces et/ou du vaccin. Ou à risquer des rebonds au déconfinement.

L’heure est à agir en urgence sur 3 points :

  • développer une capacité de dépistage massif #covid19 dès maintenant mais aussi en vue de la sortie du confinement pour tester tout suspect, l’isoler si positif le temps voulu, tester ses contacts et les isoler si nécessaire, avec prise en charge médicale précoce et suivi rapproché. Les réactifs sont de nouveau disponibles, de nouveaux tests sans réactifs sont accessibles notamment via les chercheurs de l’Université de Namur.
  • concerter une même stratégie en UE et encore plus entre pays voisins.
  • constituer rapidement par les autorités des stocks importants de matériel médical (dont des masques) et de médicaments pour faire face aujourd’hui, demain, et avoir des réserves pour après-demain.

Mesures pour les travailleurs et indépendants

Nous saluons les premières mesures prises par les gouvernements régionaux et le gouvernement fédéral afin de soutenir les employés, les ouvriers et indépendants. Nous les soutenons sans réserve. 

  • Le travailleur mis en chômage temporaire pour force majeure est admis au bénéfice des allocations de chômage sans conditions d’admissibilité. 
  • Les allocations de chômage temporaire – tant pour raisons économiques que pour force majeure – seront majorées et passeront de 65 à 70 % pour une période de trois mois.
  • Fonds COVID-19 créé pour apporter des indemnités aux entreprises
  • En plus de l’aide directe, le Gouvernement wallon entend rassembler toutes les forces financières wallonnes pour maintenir le financement des entreprises. Les principaux outils financiers wallons (SRIW, SOGEPA, SOWALFIN, SOFINEX) ont pris un ensemble de mesures.
  • Pour les entreprises wallonnes qui rencontreraient des problèmes pour honorer leurs factures d’eau dans les délais, le paiement pourra être étalé sur simple demande auprès de la Société Wallonne des eaux (SWDE).
  • Concernant le secteur de l’énergie, les mesures adéquates seront prises par les gestionnaires du réseau de distribution pour éviter toute interruption de la fourniture d’électricité ou de gaz.
  • Pendant la période visée, aucun nouveau placement de compteur à budget ne pourra avoir lieu. Toutes les procédures de coupure seront suspendues durant cette période, sauf pour des raisons de sécurité.
  • Une enveloppe de 115 millions a été prévue afin de venir en aide aux secteurs de la santé, social et de l’emploi.
  • Le dispositif « Entreprise en rebond » existant peut fournir expertise et conseils sur des matières juridiques, financières et économiques aux entreprises et indépendants rencontrant des difficultés.
  • Afin de garantir le financement des familles, des indépendants et des entreprises pendant cette période difficile, le gouvernement fédéral a élaboré un accord avec le secteur financier:
    • Le secteur financier s’engage à fournir aux entreprises non financières et aux indépendants viables ainsi qu’aux emprunteurs hypothécaires qui connaissent des problèmes de paiement en raison de la crise du coronavirus, un report de paiement jusqu’au 30 septembre 2020 sans imputation de frais.
    • Le pouvoir fédéral activera un régime de garanties sur l’ensemble des nouveaux crédits octroyés par les banques.
  • S’agissant du paiement des cotisations de sécurité sociale dues pour les premier et deuxième trimestres 2020, la problématique du Covid-19 sera acceptée comme élément permettant le recours aux délais de paiements amiables. Pour les deux premiers trimestres 2020, un report du paiement des cotisations sociales au 15 décembre 2020 pourra être demandé.
  • Le délai d’introduction des déclarations TVA (légalement au 20 avril 2020) sera reporté au 7 mai 2020. Il sera possible de reporter automatiquement de 2 mois les versements relatifs à la TVA et de bénéficier d’une dispense des amendes usuelles. Et ce, à condition que le créancier démontre que les difficultés de paiement sont liées aux Covid-19.
  • Pour les indépendants : Réduction des paiements anticipés, mesures sur les cotisations sociales et possibilité d’obtention d’un revenu de remplacement en cas de cessation d’activité (droit passerelle)
  • Les conditions d’accès au droit passerelle ont été assouplies
  • L’indépendant à titre complémentaire peut, sous certaines conditions, bénéficier du droit passerelle « spécial coronavirus ». 
  • Flexibilité dans l’exécution des marchés publics fédéraux
Ces mesures sont évolutives évidemment en fonction de la situation.

Infos et démarches : 

Pour les employés

Pour les entreprises

Des primes pour les métiers à risque

Vous êtes nombreuses et nombreux à poursuivre votre travail, pour un grand nombre, le télé-travail est possible, ce qui offre un confort non négligeable et surtout une exposition moindre. 

Mais il y a tous les citoyens qui continuent à travailler sur le terrain, à la fois tout le personnel de première ligne, à domicile (infirmières, aides familliales, services de secours...) et tout le personnel au front dans les hopitaux, quelle que soit la fonction, vous jouez chacun un rôle primordial et essentiel dans la lutte contre le virus.

Et il y a aussi toutes les personnes qui ne sont pas en première ligne de soins médicaux mais qui nous permettent à toutes et tous que la vie soit encore possible (personnel des grandes surfaces, services de police, personnel commercial, administrations publiques, Bpost, transports en commun, transporteurs, gardiens de prison, travailleurs sociaux,...).

A vous tous, BRAVO et MERCI

Le cdH par la voix de notre Président Maxime Prévot demande aux gouvernements d'octroyer des primes de risque, celles-ci concerneraient en première instance les corps hospitaliers et le personnel soignant mais aussi les élargir à toutes celles et tous ceux qui sont confrontés au virus au quotidien.

Il s’agit notamment des policiers, des pompiers, des caissières de magasins restés ouverts, des éducateurs s’occupant de personnes handicapées, des livreurs, des facteurs, des agents communaux ou encore des gardiens de prison. Sans oublier celles et ceux qui opèrent dans le nettoyage ou les garderies d’enfants.

Maxime Prévot : «En tant que bourgmestre de Namur, je suis contacté tous les jours par ces personnes qui vont au front et qui s’exposent au virus». «Ce sont toutes des professions qu’il ne faut pas oublier. Ces personnes ont besoin de soutien et de reconnaissance car ce sont elles qui font tourner la boutique».

Il est important de reconnaître le travail qui est poursuivi, important de savoir dire merci et important de valoriser toutes les professions qui coninuent quotidiennement à prendre des risques.

Lire l'article de L'Avenir

Lire l'article de Sudpresse

Vous êtes très nombreux chaque jour à me poser des questions, à m’envoyer des propositions, à me faire part de vos craintes, à me demander de relayer des préoccupations, à me confier une partie de votre vie avec pudeur et parfois avec colère ou désarroi. Personnel soignant, indépendants, travailleurs sociaux, policiers, père ou mère de famille, cheminots, personnel de magasins alimentaires, bénévoles dans l’associatif, aides ménagères, accueillantes d’enfants... Je tente avec les moyens du bord de vous répondre au mieux et au plus vite.

La situation inédite que nous vivons appelle que chacun puisse trouver des réponses à ses questions et surtout que chacun puisse poser les questions qui le taraudent. Il n’y a pas de «bêtes questions» ou des «questions pas importantes ou moins importantes ». Elles vous concernent, elles vous angoissent, elles vous inquiètent, elles fonctionnent dans votre quartier et vous voulez les étendre. Toutes sont pour moi PRIORITAIRES.

Je continue à m’efforcer d’y répondre au mieux, avec respect, humilité et réalisme et surtout de les relayer auprès des gouvernements compétents. Toutes n’ont pas encore trouvé réponse, mais je continue à pousser sans relâche pour qu’il en soit ainsi.

Je reste bien sûr à votre disposition aujourd’hui comme hier et comme demain! 

0475/93 19 37

vanessa@vanessamatz.be

Via facebook

Via Twitter

Respecter les règles, c'est aussi être solidaire!

Courage à tous, c'est unis que nous passerons le cap. Prenez soin de vous, prenez soin des autres. Et n'oubliez pas, la distance physique ne doit pas encourager l'isolement, la technologie numérique ou le téléphone nous permettent de continuer à communiquer, avec nos proches, avec nos voisins, ne restez pas seuls, ne les laissez pas seuls.

Restez informés sur https://www.infocoronavirus.be/fr/

 

26/03/2020

Coronavirus - Prenez soin de vous et des autres

10/03/2020

« Revenge Porn » : La commission vote POUR

18/02/2020

Combattre la diffusion d’images à caractère sexuel non consentie, une urgence

28/01/2020

Taxer les GAFA pour alléger l’impôt sur le travail et sur les PME: l’espoir est permis.

18/01/2020

Pour un renforcement de la protection civile