Couverture Internet/GSM pour les ruraux : des paroles et des actes....

27/05/2017

Le président du cdH, Benoît LUTGEN, regrette vivement que les partis de la majorité MR/N-VA soient restés sur leurs positions et n’aient pas soutenu sa proposition de loi, déposée avec les Députées Isabelle PONCELET et Vanessa MATZ, visant, d'une part, à améliorer la couverture mobile et Internet sur le territoire en Belgique, et d’autre part, à étendre à la téléphonie mobile les obligations de service universel prévues par la loi du 13 juin 2005 relative aux communications électroniques.

  • Comment les partis de la majorité MR/N-VA peuvent-ils scander « jobs, jobs, jobs » s’ils refusent de donner la possibilité aux gens de télétravailler chez eux ?
  • Comment les partis de la majorité MR/N-VA peuvent-ils vanter la création de PME et start-up dans nos villages sans leur donner un accès décent à Internet ?
  • Comment permettre au tourisme de se développer si les responsables de gîtes et de maisons d’hôtes ne peuvent offrir à leurs clients un service digital digne de ce nom ?
  • Comment nos écoles peuvent-elles mettre en place des projets numériques si elles n’ont pas accès à des réseaux de télécommunication de qualité ?
  • Comment rendre l’accès à la culture et à l’éducation possible si tout le monde ne peut, de manière égale, surfer sur Internet ?

La proposition défendue était constructive et positive. Elle avait pour objectifs concrets d’améliorer l’accès et la qualité du service Internet, d’étendre le service universel à la 3G sur l’ensemble du territoire belge, ainsi que d’introduire un « roaming national », qui comblerait les trous de couverture en permettant à un abonné d’accéder au réseau du concurrent lorsque le sien fait défaut.

Après avoir réduit le nombre de casernes, rationalisé l’offre de soins de santé, diminué le nombre de numéros Inami francophones, appauvri l’offre ferroviaire en zones moins peuplées, supprimé des points d’appuis pour les pensions, le cdH avait naïvement pensé que les partis de la majorité MR/N-VA auraient eu un sursaut de lucidité pour soutenir les zones rurales…

Il n’en a rien été. Par ce vote particratique, la majorité MR/N-VA a montré une fois de plus son manque de considération à l’égard des 700.000 ruraux wallons !

Article de presse Vers l'avenir

27/05/2017

Couverture Internet/GSM pour les ruraux : des paroles et des actes....

10/05/2017

Quelques nouvelles

25/04/2017

Demande de création d'un budget participatif à Aywaille! La majorité Ensemble-MR dit non!

19/03/2017

Contrôle budgétaire : une nouvelle fois, les familles, les PME et les malades passent à la caisse!

08/03/2017

A l'occasion de la Journée des Droits de la Femme, les Femmes cdH recommandent et proposent!