Et si la SNCB se moquait de ses navetteurs?

16/04/2013

Après l'épisode du début de l'année et la possible suppression de la ligne 42, les engagements finalement obtenus des 2 Ministres successifs compétents, Paul Magnette et Jean-Pascal Labille, de l'administrateur délégué Luc Lallemand, de dégager pour les années 2013 et 2014 les budgets nécessaires à l'entretien de la ligne 42...Voilà que la SNCB se moque une fois de plus de ses navetteurs en réduisant la vitesse des trains entre Rivage et Aywaille à 60 km/h, ce qui occasionne un retard certain aux navetteurs!

De qui se moque-t-on?

Vanessa Matz, Sénatrice, interpellera jeudi au sénat le Ministre compétent lui demandant que les budgets nécessaires à l'entretien de la ligne soient dégagés et que les trains reprennent leur vitesse de croisière de 90km/ h. Il est inacceptable que la vitesse soit réduite pour défaut d'entretien et ce au regard des engagements qui ont été pris car demain, on nous dira que c'est à 40km/h qu'ils doivent rouler si on "entretient pas d'urgence cette ligne tellement nécessaire aux étudiants, travailleurs...à toute une région."

Question d'actualité posée par Vanessa MATZ au Ministre Jean-Pascal Labille

Réponse du Ministre Jean-Pascal LABILLE

Article "La Libre"

Article "La Meuse"

Article "La DH"

Article "Le Soir"

 

14/10/2020

Question au ministre de la Justice sur les dangers de contamination au COVID-19 dans les prisons

13/10/2020

Le secteur événementiel et les métiers forains doivent être soutenus par le fédéral.

01/10/2020

Les GAFAM passeront à la caisse...

29/09/2020

Des pensions alimentaires non payées fragilisent terriblement les familles monoparentales

29/09/2020

Lignes TEC 64 et 65 : les usagers de l’Ourthe-Amblève sacrifiés !