Proposition de loi modifiant le Code des impôts sur les revenus 1992, en vue de promouvoir les dons de produits alimentaires

14/03/2013

Selon les chiffres pour l'année 2011 de l'enquête EU-SILC (1) sur les revenus et conditions de vie, 15,3 % de la population belge (soit plus de 1,5 millions de personnes) vivent avec un revenu inférieur au seuil de pauvreté, égal à 60 % du revenu médian. Cela équivaut pour 2011, selon les calculs du SPF Économie, à 2 101 euros par mois pour un ménage de deux adultes et deux enfants et à environ 1 000 euros pour une personne isolée.

Parmi les personnes vivant avec un revenu inférieur au seuil de pauvreté, les plus précarisées peuvent faire appel à l'aide alimentaire. Toute personne disposant d'un revenu inférieur à 740 euros nets par mois peut demander de l'aide aux banques alimentaires. D'après la Fédération belge des banques alimentaires, 117 440 personnes ont bénéficié, en 2012, de ce soutien en Belgique..

Voir proposition de loi

14/10/2020

Question au ministre de la Justice sur les dangers de contamination au COVID-19 dans les prisons

13/10/2020

Le secteur événementiel et les métiers forains doivent être soutenus par le fédéral.

01/10/2020

Les GAFAM passeront à la caisse...

29/09/2020

Des pensions alimentaires non payées fragilisent terriblement les familles monoparentales

29/09/2020

Lignes TEC 64 et 65 : les usagers de l’Ourthe-Amblève sacrifiés !