Resserer les conditions de l'avantage fiscal pour l'hébergement des personnes âgées : Une mesure injuste!

03/02/2021
Le fait d’avoir un senior à sa charge permet de relever la quotité exemptée d’impôts, la partie des revenus qui n’est pas taxée. La Vivaldi entend aujourd’hui remonter l’âge minimum de la personne hébergée permettant de prétendre à cet avantage fiscal : à 66 ans en 2025, et à 67 ans en 2030.
 
Cette mesure est injuste. Il manque de places en maisons de repos et cela coûte de toute façon très cher. L’objectif du gouvernement devrait être d’inciter les familles à accueillir les personnes âgées chez elles. Cela permet l’entraide, un lien social... Je ne comprends vraiment pas le sens de cette mesure qui devrait faire économiser des clopinettes à l’État.
 
Le but de cet avantage fiscal est d’inciter les familles à accueillir chez elles une personne âgée en perte d’autonomie. Or, la perte d’autonomie n’a rien à voir avec l’âge légal de la pension. Je ne vois donc pas pourquoi on fait un lien entre les deux. Une statistique européenne montre que le taux de dépendance chez les 55-64 ans est de 8,7 %, alors qu’il est de 10,6 % chez les 65-74 ans. La différence n’est pas significative et cette limite d’âge ne semble donc pas justifiée.
 
 
 
 
03/03/2021

Permettre aux familles monoparentales d'obtenir plus vite leurs pensions alimentaires en cas de non-payement, pour la Majorité Vivaldi, c'est NON!

23/02/2021

VIVRE comme si la MORT n’existait pas... Mercredi 3 mars à 20h

03/02/2021

Resserer les conditions de l'avantage fiscal pour l'hébergement des personnes âgées : Une mesure injuste!

30/01/2021

J'étais l'invitée de ACTU L sur RTC samedi 30 janvier

25/01/2021

Incriminer l'inceste au Code Pénal