Débat d'été - Le Vif/L'express

09/08/2011

Tout au long de l’été, Le Vif/L’Express invite des personnalités politiques francophones de tous horizons à livrer le fond de leur pensée sur de grands enjeux de notre société. Une occasion pour eux de prendre un peu de recul par rapport aux turbulences de l’actualité, sans pour autant la perdre totalement de vue dans leurs confidences.

Débat d'été de Vanessa Matz

Sénatrice, secrétaire politique du CDH et échevine à Aywaille, Vanessa Matz s’emploie à démontrer que, non, le centre n’est pas toujours mou. Contre le « règne du fric », elle se fait combattante de choc, en rupture avec les valeurs matérialistes qui aveuglent, selon elle, les libéraux autant que les socialistes.

Le Vif/L’Express : Il semble relativement facile de définir le coeur du projet socialiste, libéral ou écologiste. Par contre, ce qui distingue le centrisme ou l’humanisme des autres courants de pensée apparaît assez flou...

Vanessa Matz : Le centre est une philosophie qui, justement, ne se définit pas par opposition à d’autres idéologies. On a souvent dit que le centre était un espace de compromis. Je dirais plutôt un espace de synthèse, entre les exigences de solidarité, d’une part, et de responsabilité, d’autre part. Mais j’admets qu’il est toujours difficile d’expliquer le projet centriste. Parce qu’il est tout en nuances et qu’il correspond souvent à un point d’équilibre.

>>> Lire la suite de l'article : debat-d-ete.pdf

14/10/2020

Question au ministre de la Justice sur les dangers de contamination au COVID-19 dans les prisons

13/10/2020

Le secteur événementiel et les métiers forains doivent être soutenus par le fédéral.

01/10/2020

Les GAFAM passeront à la caisse...

29/09/2020

Des pensions alimentaires non payées fragilisent terriblement les familles monoparentales

29/09/2020

Lignes TEC 64 et 65 : les usagers de l’Ourthe-Amblève sacrifiés !