Réparer plutôt que jeter

08/01/2020

En commission économie de la Chambre, la proposition de loi que j’ai déposée avec Maxime Prévot sur l’obsolescence programmée était à l’ordre du jour ce 8 janvier 2020.

  • sanctionner l’obsolescence programmée et prématurée 
  • augmenter les délais de garantie des biens neufs de 2 ans actuellement à la durée de vie des produits
  • augmenter les délais de garantie pour les biens d’occasion de 1 an actuellement à 2 ans
  • assurer la disponibilité des pièces de rechange le temps de la vie du produit 
  • réduire la TVA à 6% sur les services de réparation

Il est temps que la Belgique se dote d’une législation solide destinée à protéger les consommateurs, à éviter les gaspillages, à encourager la réparation des appareils plutôt que de les jeter pour préserver notre planète.

La commission économie de la Chambre a donné son feu vert pour avancer sur l’obsolescence programmée.

La commission semble vouloir avancer sur base de quelques avis et d’auditions que nous mènerons dans les prochaines semaines.
Même si le travail législatif est encore long, je suis heureuse d’avoir pu porter ce débat au niveau parlementaire et que ce dossier figure enfin à l’agenda !
Il est temps que la Belgique, à la traine au niveau européen, se saisisse de ce dossier important pour les consommateurs, l’environnement et notre planète.

Lire la proposition de loi

Sudpresse en ligne

20200107-Lire l'article sudpresse

 

22/04/2020

Violences faites aux femmes durant le confinement : il ne faut jamais renoncer...

16/04/2020

Revenge porn et diffusion d’images à caractère sexuel : enfin une législation pour protéger les victimes

11/04/2020

Enfants battus : une hausse des cas jugée très inquiétante

09/04/2020

Parce que la vie est plus forte...

06/04/2020

«La Protection civile doit aider les zones de secours»