Vanessa MATZ Tête de liste à la Chambre en province de Liège

20/04/2019

En septembre dernier, je vous annonçais par courrier en toute transparence et par respect pour la confiance que vous m’avez toujours accordée que je renonçais à me présenter aux élections communales à Aywaille pour des problèmes de santé très invalidants.

Vous m’avez alors témoigné par centaines votre sympathie, votre soutien, votre amitié en respectant ce choix difficile mais inévitable vu le temps à y consacrer principalement en soirée, tout en m’encourageant à reprendre rapidement mes activités parlementaires avec la ténacité que vous m’avez toujours reconnue.

A partir de début octobre dernier, j’ai repris prudemment le chemin du Parlement Fédéral, me consacrant à des dossiers de fond, avec une vision sur le long terme essentielle pour faire de la politique autrement.
J’ai pu ainsi mettre sur la table du Parlement Fédéral des dossiers qui ont trait à la justice fiscale, aux inégalités, à la mobilité, à la sécurité... (taxation des GAFAM, Pacte Finance-Climat, renforcement des effectifs policiers, ponctualité du rail).

La maladie rare dont je souffre ne m’a hélas pas laissée en paix mais elle m’a forcée à voir plus loin, plus haut, plus large, à dépasser ce quotidien de souffrances pour aller à l’essentiel.

L’essentiel est, pour moi, le décrochage du politique par rapport aux grands enjeux de notre temps, son incapacité à apporter des solutions à des problèmes qu’il ne maîtrise pas ou qu’il ne veut plus maîtriser, ce qui mine sa crédibilité et plus encore sa légitimité.

Forte de cette expérience douloureuse, désireuse de transformer ces faiblesses en force, et parce que je veux réhumaniser notre société, nos relations à l’autre, parce que je veux une société apaisée de ses fractures multiples, de ses antagonismes permanents alimentés par les politiques eux-mêmes et par les nouveaux moyens de communication qui nous projettent sans arrêt dans l’immédiateté, j’ai décidé, après mûres réflexions et avec vos encouragements, de me présenter comme tête de liste cdH à la Chambre en province de Liège.

Entourée d’une équipe dynamique de personnes d’expérience, de personnes de la société civile, de beaucoup de jeunes, je conduirai cette liste avec respect, bienveillance, intégrité, authenticité en recentrant de manière permanente le débat sur le fond des idées et des programmes. N’attendez pas de moi que je mène cette campagne électorale avec agressivité ou dans le buzz. Je ne perdrai pas de temps dans des polémiques stériles mais au contraire je dédicacerai tout mon temps à vos légitimes préoccupations et attentes pour vous rendre confiance. Je ne dirai pas, j’agirai, je ne paraderai pas, je travaillerai, je ne me
montrerai pas, je viendrai à votre rencontre et à votre écoute, je ne me défilerai pas, j’assumerai avec courage et responsabilité.

Et parce que vous savez que j’aime les phrases qui font sens, je vous livre celle-ci qui résume si bien mon état d’esprit : « Un seul combat est perdu d’avance, celui auquel on renonce».

23/05/2019

Rendre confiance et faire confiance aux jeunes.

23/05/2019

Dimanche, votez pour les candidats humanistes de la liste cdH 5

22/05/2019

Une société qui ne respecte plus rien. Envie d’autre chose ?

16/05/2019

Une société qui donne la sensation de ne plus pouvoir parler, envie d'autre chose?

16/05/2019

Réhumaniser les soins de santé