Libye : passons des mots aux actes !

24/02/2011

Communiqué de presse des groupes cdH du Parlement fédéral

Cet après-midi, à la Chambre, comme au Sénat, le cdH, par l'intermédiaire du Député Christian Brotcorne et du Sénateur Francis Delpérée, a fait part de son inquiétude quant à la situation en Libye.

L'Union européenne s'est jusqu'à présent contentée de déclarations de principe. Au-delà des mots, l'heure est aujourd'hui aux actes.

L'appel à la démocratie au sud de la Méditerranée doit être soutenu de manière proactive par l'Union européenne.

Le cdH demande que, sur l'initiative d'Herman Van Rompuy, l'Union européenne consacre un Conseil spécial à la situation des pays d'Afrique du Nord et du Proche-Orient. L'Europe doit être prête à fournir les moyens nécessaires à l'accompagnement des transitions démocratiques, tant sur plan politique qu'économique.

Les Parlementaires cdH plaident également pour que le Conseil de sécurité de l'ONU soit saisi de la situation en Libye afin que des initiatives concrètes soient mises en œuvre pour protéger les populations civiles, y compris, le cas échéant, par le recours à des moyens militaires.

Enfin, les Parlementaires soutiennent le Ministre des Affaires étrangères dans sa demande de retrait de la Libye du Conseil des Droits de l'Homme des Nations unies et dans sa volonté d'imposer un embargo sur la vente d'armes.

 

26/11/2020

Lutte contre les violences faites aux femmes, on continue!

25/11/2020

Encadrer et réguler les géants du numérique et de l’e-commerce

22/11/2020

Vols de repositionnement en Liège et Maastricht

21/11/2020

Report du Black Friday : l’occasion manquée du ministre de l’économie Dermagne

13/11/2020

Pour protéger le commerce local...et arrêter de glorifier la surconsommation !