Vers un retour des droits de copie pour les auteurs

19/02/2019

J'ai déposé cette proposition de loi qui vise trois modifications des dispositions du Code de droit économique relatives à la reproduction privée d’œuvres et de prestations (“copie privée”).

La copie privée est une exception légale aux droits de reproduction exclusifs des ayants droit. En vertu de cette exception, les particuliers peuvent reproduire pour un usage privé des œuvres protégées sans devoir demander l’autorisation des détenteurs du droit de reproduction.

Par ailleurs, il y a également lieu d’adapter le régime de rémunération afin d’y réintroduire les éditeurs de presse et de livres.

La reconnaissance de ce droit est sans préjudice du droit à rémunération des auteurs, artistes-interprètes ou exécutants et producteurs. Ces éditeurs sont légitimement bénéficiaires d’une rémunération pour reprographie en raison du préjudice qui leur est causé.

Dans les pays voisins, les éditeurs sont compensés, y compris les éditeurs belges.

La rémunération aidera les éditeurs à investir dans leurs activités, et notamment à éditer de nouvelles œuvres qui bénéficieront à notre développement économique et culturel.

La troisième modification réintroduit dans la loi un mécanisme de tarification par défaut en matière de copie privée. Ce mécanisme avait été prévu en 1994 et appliqué une seule fois afin de pallier l’absence de tarif sur les cdr-data enregistrables.

Proposition de loi modifiant certaines dispositions du livre XI du Code de droit économique en matière de copie privée

Article la DH

29/05/2019

Emission "Avotre avis" du 29 mai 2019

28/05/2019

Merci

23/05/2019

Rendre confiance et faire confiance aux jeunes.

23/05/2019

Dimanche, votez pour les candidats humanistes de la liste cdH 5

22/05/2019

Une société qui ne respecte plus rien. Envie d’autre chose ?