Le cdH condamne fermement la violence utilisée en Libye. Il demande une attitude plus forte de l’Union européenne à cet égard ainsi que dans le soutien à une réelle transition vers une réelle démocratie en Tunisie et en Egypte. Il se réjouit que Rudy Demotte ait suivi l’inquiétude exprimée ce matin par la présidente du cdH en matière de licences d’armes

21/02/2011

Communiqué de presse

1. Demande de mesures européennes et internationales contre la Libye

Le cdH condamne fermement la violence utilisée en Libye et dans d'autres pays de la région afin de réprimer l'expression démocratique de la population. Il demande à l'Union européenne et à la Belgique, de non seulement condamner l'utilisation de la force à l'égard des populations, mais aussi de prendre toutes les dispositions nécessaires pour que l'ONU prenne, sans délai, des mesures concrètes et adopte une attitude ferme, notamment en ce qui concerne la présence de la Libye au sein du Conseil des droits de l'homme.

2. Demande d'une politique de soutien plus volontariste de l'Union européenne à l'égard de la Tunisie et de l'Egypte

Le cdH appelle l'Union européenne à tout mettre en œuvre avec un volontarisme plus affirmé pour protéger les revendications politiques et économiques des manifestants et aider à une réelle transition vers une réelle démocratie dans le délai le plus court, notamment en demandant à Mme Ashton de se rendre sur place et en mettant en place un dialogue avec toutes les composantes de chacune des sociétés. L'installation de démocraties sur la rive sud de la Méditerranée doit devenir enfin la priorité numéro 1 de la politique extérieure de l'Union européenne et doit mobiliser toutes les énergies et audaces.

Il espère dès lors que le Conseil Affaires étrangères de cet après-midi aboutira, en parlant d'une seule voix, à des mesures et initiatives européennes concrètes, en faveur des changements démocratiques dans les pays du Maghreb et du Proche-Orient. Ces actions doivent intégrer la dimension politique et socio-économique des transformations nécessaires. L'UE a une chance historique de soutenir les populations du sud de la Méditerranée qui, dans certains cas, au prix de leur vie, ont rappelé leurs aspirations à vivre dans une démocratie.

Certains mécanismes mis en place au lendemain de la chute de Mur de Berlin, notamment financiers, peuvent être adaptés afin de répondre à cette nouvelle situation historique.

3. Licences d'armes avec la Libye

Le cdH se réjouit du fait que, suite notamment aux propos et demandes de la présidente du cdH ce matin sur Bel Rtl, Rudy Demotte ait adopté une position de vigilance en matière de licences d'armes vers la Libye et demandé des précisions à l'ambassade de Belgique. Les ministres cdH régionaux demanderont une analyse fouillée de l'état des lieux de cette problématique lors du kern de mercredi pour voir, sur cette base, l'attitude la plus opportune et respectueuse des droits de l'homme à faire adopter.

27/04/2021

Audition de Frank Robben à la Chambre

01/04/2021

Pensions alimentaires impayées : la Vivaldi persiste dans son refus d’un paiement plus rapide aux familles monoparentales

30/03/2021

Double droit passerelle pour les commerces ouverts sur rendez-vous : le cdH appelle le gouvernement à honorer ses promesses!

29/03/2021

Pour une plus grande transparence quand les machines décident pour vous!

13/03/2021

Il faut soutenir les travailleurs de la culture !