Question Mme Vanessa Matz au vice-premier ministre et ministre de la Sécurité et de l'Intérieur, Jan Jambon sur "l'interpellation brutale de migrants et les violences policières"

04/10/2018

Ce jeudi 8 octobre 2018, en séance de la Chambre, j'ai interpeller le Ministre de l'intérieur concernant l'arrestation de Diego Dumont qui a filmé l'arrestation de migrants en gare de Landen. 

Plusieurs questions : Pourquoi est-il arrêté alors qu'il présente directement ses papiers d'identité? Pourquoi une telle violence alors qu'il n'entrave pas l'action des policieirs? Pourquoi le Secrétaire d'Etat Francken était sur les lieu? Ce n'est pas une arrestation administrative. S'agit-il ou non d'un événement isolé? S'inscrit-il dans un cadre que le ministre aurait voulu, à savoir une violence policière à l'égard de migrants et de personnes qui soutiennent ceux-ci? 

J'ai également demandé où en est l'outil d'enregistrement des violences qu'il a mis en place. Est-il opérationnel?

Tout d'abord, le ministre laisse entendre que les question des parlementaire portent toujours sur la violence polière plutôt que les violences à l'encontre des policiers, ce qui est totalement faux, j'ai notamment fait voter une proposition de loi à l'unanimité pour des actes intentionnels de violence commis sur des policiers que le ministre a d'ailleurs soutenue.

Il a ensuite lu un rapport des policiers qui ont mené l'interpellation.

En ce qui concerne l'exactitude des faits, ce ne sont pas les versions correspondant à ce qui a été raconté. On peut discuter à souhait, mais une telle violence était-elle nécessaire? Il n'y a eu aucune rébellion, aucun cri. La personne avait le droit de filmer. Elle a présenté ses papiers d'identité. 

Le ministre n'a pas répondu à la question de savoir pourquoi Theo Francken était sur place. Pourquoi avait-il été averti? Cela faisait-il partie de sa campagne de communication relative à des opérations musclées? 


Il est indécent, dans un État de droit, que la police puisse agir d'une telle manière, vraisemblablement sur instruction. C'est ce qui me tracasse beaucoup. Dans les propos que vous venez de tenir, vous vous contentez d'un rapport qui, d'une certaine manière, vous couvre et vous ne cherchez pas plus loin. Je le regrette profondément!

Lire la question 

29/01/2019

Suppression des boîtes aux lettres rouges en province de Liège

23/01/2019

Question au ministre de la justice sur "les récentes statistiques relatives aux dépôts de plaintes pour violences conjugales"

17/01/2019

Taxation des GAFA

09/01/2019

Oser se réapproprier la maitrise de l’avenir

03/01/2019

La gestion politique de notre pays jusqu'aux prochaines éléctions : Débat RCF Liège