Communiqué de presse du cdH du 3 décembre 2009

03/12/2009

COPENHAGUE : pour un engagement climatique mondial

A la veille de la manifestation de sensibilisation au changement climatique organisée à Bruxelles ce samedi, le cdH tient à rappeler l'importance du prochain Sommet de Copenhague. Il convient de prendre des engagements forts pour lutter contre le réchauffement de la planète, réserver une suite concrète, globale et ambitieuse au protocole de Kyoto qui expire en 2012, mais aussi permettre aux pays en développement d'adopter un modèle de croissance à faible intensité en carbone.

Le Sommet de Copenhague est une étape importante dans le cadre d'un futur accord mondial sur le climat. Il s'agit d'un moment de négociation politique intense qui doit montrer que l'Europe est capable d'être ambitieuse et de parler d'une même voix, afin d'encourager la naissance d'un consensus au sein de la Communauté internationale. Le cdH voit en ce sommet l'opportunité de prendre des engagements politiques concrets et indispensables pour maintenir le réchauffement climatique à maximum 2°C.

Pour le cdH, il est essentiel que les pays industrialisés, principaux contributeurs aux émissions de gaz à effet de serre et au réchauffement climatique, assument pleinement leur responsabilité historique. Pour ce faire, ils doivent s'engager à réaliser des efforts chiffrés ambitieux en vue de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre. Il convient également que ces pays soutiennent financièrement et dès 2010 les pays en voie de développement pour que ceux-ci puissent également contribuer, par le biais d'un développement à faible intensité en carbone, à la lutte contre le réchauffement climatique dont ils subissent en premier lieu les effets néfastes.Des transferts de technologie et un soutien financier public et privé massif sont nécessaires pour permettre aux pays en voie de développement d'appliquer un tel modèle de développement et de renforcer leurs capacités à faire face au péril climatique.

Le cdH fait également de la question de la déforestation et de la gestion durable des forêts une problématique aussi particulière que fondamentale. Des outils spécifiques doivent être mis en place pour permettre une gestion optimale de ce patrimoine qui offre des services environnementaux, sociaux et de subsistance fondamentaux pour la planète et les populations locales.

Enfin, le cdH souhaite que la Belgique s'inscrive dans le développement durable lors de la présidence de l'Union européenne que notre pays assurera durant le deuxième semestre 2010, en favorisant la concrétisation des engagements pris à Copenhague.

Une délégation du cdH, emmenée par sa Présidente, Joëlle Milquet, se joindra à la manifestation pour le climat, ce samedi, comptant sur les dirigeants du monde et leur sens des responsabilités pour se montrer à la hauteur du défi climatique et transformer ce rendez-vous crucial en un projet politique solidaire et ambitieux pour l'avenir de la planète.

 

14/10/2020

Question au ministre de la Justice sur les dangers de contamination au COVID-19 dans les prisons

13/10/2020

Le secteur événementiel et les métiers forains doivent être soutenus par le fédéral.

01/10/2020

Les GAFAM passeront à la caisse...

29/09/2020

Des pensions alimentaires non payées fragilisent terriblement les familles monoparentales

29/09/2020

Lignes TEC 64 et 65 : les usagers de l’Ourthe-Amblève sacrifiés !