Communiqué de presse du cdH du 1er décembre 2009

01/12/2009

Les Sénateurs cdH se réjouissent de la mise sur pied d'un groupe de travail « traite des êtres humains »


Le groupe cdH du Sénat se réjouit que la Commission de l'Intérieur du Sénat ait décidé ce mardi de créer un groupe de travail sur la traite des êtres humains.

Les Sénateurs cdH réclament depuis plusieurs années déjà la constitution d'un tel groupe. La semaine dernière, la Sénatrice Vanessa Matz avait ardemment défendu cette idée en Commission de l'Intérieur.

Soulignons également que le mois dernier, le Président du groupe cdH du Sénat, Francis Delpérée et la Sénatrice Céline Frémault cosignaient une lettre envoyée au Président du Sénat pour lui demander de mettre en place, dès janvier 2010, une sous commission traite des êtres humains.

Dans leur lettre, les Sénateurs soulignaient que malgré un arsenal juridique considéré comme l'un des plus performants d'Europe , la traite des êtres humains ne cesse de prendre de l'ampleur au point de devenir l'une des activités les plus lucratives de la criminalité organisée. Il semblerait en effet que les trafiquants d'être humains s'adaptent aux moyens mis en place.

Pour la Sénatrice Céline Fremault, il est essentiel de procéder à une évaluation des dispositifs législatifs existants et d'identifier les synergies encore nécessaires entre les différents niveaux de pouvoir et l'ensemble des acteurs concernés (justice et police).

C'est donc avec beaucoup d'enthousiasme qu'elle a accueilli la mise sur pied de ce groupe de travail qui doit permettre de mobiliser les ressources nécessaires pour contrecarrer les trafiquants qui, pour l'heure, bénéficient quasiment d'une impunité totale.

La Sénatrice Céline Frémault prendra activement part aux travaux de ce groupe pour le cdH.

 

26/11/2020

Lutte contre les violences faites aux femmes, on continue!

25/11/2020

Encadrer et réguler les géants du numérique et de l’e-commerce

22/11/2020

Vols de repositionnement en Liège et Maastricht

21/11/2020

Report du Black Friday : l’occasion manquée du ministre de l’économie Dermagne

13/11/2020

Pour protéger le commerce local...et arrêter de glorifier la surconsommation !