Délégué aux violences conjugales?

26/11/2009

Article du Soir du 26 novembre 2009

Coups, blessures, harcèlement, injures,privation de liberté, viols...
La violence faite aux femmes sévit insidieusement. Partout en Belgique,
quels que soient les milieux. Et malgré les multiples efforts annoncés ou entrepris au niveau fédéral (plan national d'action, mise en place d'un magistrat de référence, enregistrement des plaintes...) et régional (prévention, soutien aux victimes, ouverture d'un nº vert...), le problème reste très préoccupant.

Ce mercredi 25 novembre était la Journée Internationale de lutte contre la violence à l'égard des femmes. Une « journée» de plus, mais l'occasion de sensibiliser encore et toujours le grand public. De son côté, la Sénatrice Céline Fremault, par ailleurs Présidente des femmes CDH, a interpellé les ministres Demotte (PS) et Laanan (PS), en charge des Affaires Générales et de l'Egalité des Chances. Son idée : créer, en Communauté
française, un poste de délégué
général pour les Violences conjugales et familiales,...

Pour lire la suite de l'article, cliquez sur le document ci-dessous.

Article-du-Soir-Celine-Fremault-26.11.09.pdf

 

01/04/2021

Pensions alimentaires impayées : la Vivaldi persiste dans son refus d’un paiement plus rapide aux familles monoparentales

30/03/2021

Double droit passerelle pour les commerces ouverts sur rendez-vous : le cdH appelle le gouvernement à honorer ses promesses!

29/03/2021

Pour une plus grande transparence quand les machines décident pour vous!

13/03/2021

Il faut soutenir les travailleurs de la culture !

12/03/2021

Les droits des personnes en situation de handicap enfin inscrits dans la Constitution