Délégué aux violences conjugales?

26/11/2009

Article du Soir du 26 novembre 2009

Coups, blessures, harcèlement, injures,privation de liberté, viols...
La violence faite aux femmes sévit insidieusement. Partout en Belgique,
quels que soient les milieux. Et malgré les multiples efforts annoncés ou entrepris au niveau fédéral (plan national d'action, mise en place d'un magistrat de référence, enregistrement des plaintes...) et régional (prévention, soutien aux victimes, ouverture d'un nº vert...), le problème reste très préoccupant.

Ce mercredi 25 novembre était la Journée Internationale de lutte contre la violence à l'égard des femmes. Une « journée» de plus, mais l'occasion de sensibiliser encore et toujours le grand public. De son côté, la Sénatrice Céline Fremault, par ailleurs Présidente des femmes CDH, a interpellé les ministres Demotte (PS) et Laanan (PS), en charge des Affaires Générales et de l'Egalité des Chances. Son idée : créer, en Communauté
française, un poste de délégué
général pour les Violences conjugales et familiales,...

Pour lire la suite de l'article, cliquez sur le document ci-dessous.

Article-du-Soir-Celine-Fremault-26.11.09.pdf

 

26/11/2020

Lutte contre les violences faites aux femmes, on continue!

25/11/2020

Encadrer et réguler les géants du numérique et de l’e-commerce

22/11/2020

Vols de repositionnement en Liège et Maastricht

21/11/2020

Report du Black Friday : l’occasion manquée du ministre de l’économie Dermagne

13/11/2020

Pour protéger le commerce local...et arrêter de glorifier la surconsommation !