Communiqué de presse du 12 mai 2009

12/05/2009

Un « titre-service social » pour les personnes à bas revenus

La Vice-Première ministre et ministre de l'Emploi, Joëlle Milquet, se réjouit de l'approbation cet après-midi, en commission des Affaires sociales, de la base légale qui permet d'instaurer un système de « titre-service social ».


L'objectif poursuivi par l'instauration de ces « titres-services sociaux » est de permettre à certaines catégories de la population disposant de peu de revenus de pouvoir accéder aux titres-services, grâce à un prix moindre. Un budget de 1,7 million d'euros est prévu.


Les modalités d'application de ce titre-service social seront précisées dans un projet d'arrêté royal qui sera soumis prochainement au Conseil des ministres. Ce projet d'arrêté royal prévoira notamment que les CPAS recevront un certain nombre de titres-services à distribuer auprès de leurs bénéficiaires et des publics-cibles qu'ils jugent les plus pertinents. Ce nombre sera fixé au prorata du nombre de personnes OMNIO faisant partie de la population de leur commune.
Les bénéficiaires de ce titre-service social pourront acheter les titres-services à un prix inférieur à 4 euros.

Ces bénéficiaires seront prioritairement:


o des familles monoparentales avec de faibles revenus, à savoir les parents isolés qui ont droit à un supplément d'allocations familiales pour familles monoparentales de la part de l'ONAFTS. Il s'agit de familles dont les revenus ne dépassent pas 2.060,91 euros bruts par mois ;
o des personnes handicapées de grande dépendance ;
o des personnes âgées bénéficiant de la GRAPA.

 

24/09/2020

Bonne nouvelle pour la ligne 42!

16/09/2020

Question orale au Ministre de la justice concernant la charge de travail liée aux infractions COVID

16/09/2020

Commission justice, auditions des Procureurs Généraux

14/09/2020

Ne pas dire non, ne veut pas dire oui!

04/09/2020

Fraude à la TVA sur les ventes d’Amazon, Alibaba et autres places de marché : les plates-formes de commerce électronique doivent être tenues solidairement au paiement de la TVA